Huffpost Canada Quebec qc

Pauline Marois présente son bilan de fin de session parlementaire

Publication: Mis à jour:
PAULINE MAROIS
SRC

QUÉBEC - La première ministre Pauline Marois a admis vendredi que son gouvernement a agi avec trop de précipitation en multipliant les changements dans des dossiers importants.

Mme Marois a cité notamment les réformes de la Charte de la langue française, du régime minier, des soins de fin de vie, la fin du nucléaire et de l'amiante, des questions qui ont suscité de vifs débats.

En dressant un bilan de son gouvernement, après l'ajournement des travaux pour la période estivale à l'Assemblée nationale, Mme Marois a promis plus de calme au cours des prochains mois.

Deux importants projets de loi promettent néanmoins d'animer les débats, l'automne prochain, alors qu'un projet de loi sur la laïcité est attendu, au moment où se poursuivront les travaux sur la réforme de la Charte de la langue française.

Lors d'une conférence de presse, Mme Marois a assuré que son gouvernement se concentrera ainsi sur les dossiers «majeurs».

Peu après l'annonce de la relâche estivale des travaux parlementaires, vendredi, Mme Marois est apparue accompagnée par ses députés, qui ont affiché une humeur détendue, entonnant «Plaisir d'amour» et soulignant l'anniversaire prochain du député Daniel Breton en lui chantant la version adaptée de «Gens du pays».

La première ministre les a ensuite rejoints, entre deux panneaux où était écrit «Le Québec va mieux», à côté de trois flèches vers la hausse pour des indicateurs économiques.

Dressant son bilan personnel, Mme Marois a reconnu que les dossiers chauds se sont bousculés à l'Assemblée nationale.

«Je suis la chef d'orchestre alors j'assume que parfois il y ait eu des gestes posés trop rapidement», a-t-elle dit en plaidant «l'enthousiasme».

«On voulait faire bouger le Québec, je pense qu'on l'a fait bouger, le résultat est là. Maintenant, on peut peut-être le faire de façon plus calme, un peu moins rapide. Mais ce que je dis, c'est qu'on est allés trop vite sur des grands projets, des grandes mesures, mais je ne dis pas que ce n'était pas les bonnes choses à faire.»

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Le meilleur et le pire du gouvernement Marois
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Bilan de la session parlementaire - « Pendant que Pauline Marois ...

Pauline Marois perd deux membres de sa garde rapprochée

L'équipe de Pauline Marois gouverne efficacement le Québec

Le PQ, « une poule pas de tête »