NOUVELLES
13/06/2013 05:29 EDT | Actualisé 13/08/2013 05:12 EDT

L'ONU affirme que 93 000 personnes ont péri en Syrie depuis le début du conflit

AP

BEYROUTH - Près de 93 000 personnes ont été tuées en Syrie depuis le début du soulèvement contre le régime du président Bachar el-Assad, en mars 2011, selon un bilan des Nations unies rendu public jeudi.

Ce nouveau bilan survient alors que l'armée syrienne multiplie les victoires sur le champ de bataille.

Après avoir repris le contrôle de la ville de Qousseir, les forces du régime semblent sur le point de reprendre les provinces centrales de Hama et de Homs, un secteur qui relie la capitale à une région fidèle au régime, le long de la côte méditerranéenne, et à Alep, dans le nord du pays.

Les rebelles ont ciblé jeudi l'aéroport international de Damas, sans grand succès. Un obus a causé des dommages légers à un édifice et l'atterrissage de deux vols internationaux a été retardé. Il s'agit de la première attaque connue à viser l'aéroport de Damas depuis le début de la guerre.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, à Londres, les combats se poursuivaient jeudi autour d'une importante base militaire de la province de Hama. Une partie des installations aurait été incendiée par les insurgés. Six soldats et deux rebelles ont été tués dans les combats, selon l'Observatoire.

À Genève, le Haut-Commissariat aux droits de l'homme de l'ONU a annoncé jeudi que 92 901 personnes avaient été tuées en Syrie entre mars 2011 et avril 2013. La Haut-Commissaire, Navi Pillay, a précisé qu'il s'agissait d'un bilan minimal et que le nombre réel de victimes est probablement plus élevé.

Au moins 27 000 Syriens auraient été tués seulement entre décembre et avril. L'ONU recense au moins 6561 enfants parmi les victimes, dont 1729 qui étaient âgés de moins de 10 ans.

Il y a deux semaines, à Genève, lors d'une session du Conseil des droits de l'homme, Mme Pillay s'était déclarée horrifiée par l'escalade de la violence en Syrie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les armes artisanales des rebelles en Syrie