NOUVELLES
13/06/2013 03:17 EDT | Actualisé 13/08/2013 05:12 EDT

L'ancien président argentin Carlos Menem condamné à sept ans de prison

AP
El ex presidente argentino y actual senador Carlos Menem durante su ceremonia de juramentación como legislador por la provincia de La Rioja en el Congreso Nacional en Buenos Aires, Argentina, el 29 de noviembre de 2005. Una corte de casación condenó el viernes 8 de marzo a Menem y otras 11 personas del delito de contrabando agravado de armas enviadas a Ecuador y Croacia en la década de 1990. (AP Foto/Natacha Pisarenko)

BUENOS AIRES, Argentine - L'ancien président argentin Carlos Menem a été condamné à sept ans de prison, jeudi, pour avoir trafiqué des armes vers l'Équateur et la Croatie dans les années 1990, en violation d'un embargo international sur les armes.

La cour a aussi interdit à M. Menem de briguer toute fonction élective et a demandé au Sénat de lever l'immunité dont il jouit depuis des années en tant que sénateur.

La condamnation de jeudi est finale, sauf si elle est renversée par la Cour suprême, mais on ne sait pas encore si les sénateurs lèveront l'immunité de l'ancien président.

L'actuelle présidente argentine, Cristina Fernandez, critique souvent le gouvernement que M. Menem a dirigé dans les années 1990. Mais en tant que sénateur, l'ancien président a procuré à Mme Fernandez un appui fidèle lors de votes sur des dossiers majeurs. Le Sénat est présentement contrôlé par des alliés de la présidente.

Compte tenu de son âge avancé, M. Menem purgera probablement sa peine en résidence surveillée.