NOUVELLES

Déraillement: un mécanisme automatique de ralentissement est recommandé (VIDÉO)

11/06/2013 10:23 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

BURLINGTON, Ont. - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) soutient que le personnel du train de Via Rail qui a déraillé à l'ouest de Toronto l'an dernier n'a pas bien perçu la signalisation qui indiquait de ralentir la vitesse du train avant l'accident fatal.

Dans son rapport sur le déraillement du 26 février 2012, l'agence recommande l'instauration d'un mécanisme automatique qui permettrait de ralentir la vitesse d'un train ou encore de l'arrêter complètement lorsque la signalisation n'est pas respectée par l'équipage.

Il s'agit de l'une des trois principales recommandations faites par le BST dans son rapport de 75 pages dévoilé mardi matin.

Le train voyageait à une vitesse supérieure de 100 km / heure lorsqu'il a déraillé tout juste à l'est de la station Aldershot à Burlington, en Ontario. Trois travailleurs, qui se trouvaient sur les rails, ont été tués dans l'accident et 44 passagers et un employé de Via Rail ont été blessés.

La limite de vitesse permise à cet endroit précis où le train doit changer de rails est de 24 km / heure.

Le BST estime que l'équipage n'a pas réagi correctement à la signalisation qui indiquait de ralentir. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette erreur, peut-on y lire, dont la présence inattendue d'une équipe de travailleurs sur les rails.

Le rapport ajoute que l'accident s'est déroulé à un endroit où le train peut normalement continuer sa trajectoire, sur les mêmes rails, à pleine vitesse.

Le BST note par ailleurs que l'absence d'enregistreurs de conversations et de caméras a limité la capacité des enquêteurs de déterminer avec certitude la cause de l'accident.

Dans un communiqué publié mardi soir, Via Rail indique que l'ensemble de ses locomotives seront dotées de caméras vidéo orientées vers la voie ferrée au début de 2014.

Durant cette même année, le transporteur montréalais compte mettre en place des enregistreurs de conversations à l'intérieur de ses locomotives.

Une fois ces deux mesures mises en œuvre, Via Rail prévoit examiner la possibilité d'installer des caméras vidéo à l'intérieur des locomotives, tel que le suggère le rapport du BST.

INOLTRE SU HUFFPOST

Déraillement d'un train de Via Rail