NOUVELLES

Inondations : des milliers d'évacués en Allemagne et en Hongrie

09/06/2013 06:04 EDT | Actualisé 09/08/2013 05:12 EDT

La lutte contre les inondations se poursuit en Europe centrale où les autorités allemandes ont demandé l'évacuation de quelque 23 000 habitants de la région de Magdebourg au cours du week-end, à la suite d'inondations historiques. À Budapest, en Hongrie, le Danube est à un niveau record, mais devrait baisser dans les prochains jours.

Malgré les efforts pour la renforcer, une digue a cédé dimanche au sud de Magdebourg, au confluent de l'Elbe et de la rivière Saale, aggravant les craintes. « La lutte contre les inondations représente la plus grande intervention jamais menée par l'armée allemande » sur le territoire national, a affirmé lundi le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert.

Dans cette ville de 230 000 habitants de la Saxe-Anhalt, pompiers, militaires et volontaires luttaient par milliers contre la montée inexorable des eaux de l'Elbe, dont le niveau a dépassé celui de la dernière inondation record de 2002, avec 7,46 mètres dimanche, contre 2 mètres environ en temps normal.

Néanmoins, « le niveau de l'eau a commencé à baisser légèrement » dans l'après-midi, a déclaré une porte-parole de la cellule de crise locale.

Alors que de nombreuses rues menant au nord de la ville étaient bloquées à la circulation ou fermées en raison de l'arrivée de l'eau, le centre-ville restait calme.

Un gymnase transformé en centre d'accueil d'urgence hébergeait des personnes âgées évacuées de leur domicile.

Quelque 20 000 soldats ont été mobilisés pour venir en aide aux milliers de volontaires dans les régions sinistrées.

Le quartier de Rothensee mobilisait particulièrement les militaires, qui tentaient de sauver la station de transformation qui alimente en électricité des dizaines de milliers de foyers ainsi qu'une partie des pompes utilisées pour évacuer l'eau.

Des évacuations avaient également eu lieu ces derniers jours à Halle, Bitterfeld-Wolfen et Dresde, trois villes situées en amont (sur l'Elbe ou ses affluents) et où la situation s'est détendue.

Déjà une semaine sous les eaux

Depuis une semaine, les intempéries et les inondations qui ont suivi en Allemagne, en Autriche, en République tchèque, en Slovaquie, en Pologne et en Suisse ont fait au moins 21 morts, occasionnant également des dommages matériels évalués à plusieurs milliards d'euros.

Le président allemand Joachim Gauck a visité dimanche des villes touchées en Saxe et en Saxe-Anhalt.

Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel préparait une réunion de crise avec les dirigeants des Länder jeudi pour discuter de la répartition des coûts des inondations, selon plusieurs journaux.

Plus au sud, la situation était très surveillée sur le Danube, dont le pic des eaux se trouvait dimanche en Hongrie, après avoir touché le sud de l'Allemagne, l'Autriche et la Slovaquie.

Le fleuve a atteint dimanche soir un niveau record de 8,90 mètres à Budapest et ne devrait plus augmenter, tandis que les digues de protection sur l'ensemble du fleuve en Hongrie tenaient bon.

L'armée et des milliers de volontaires se sont mobilisés le long des berges du Danube, où une trentaine de localités ont été désertées par leurs 1400 habitants.

En Autriche, Slovaquie et en République tchèque, le gros des inondations est déjà passé et la situation se normalise.

PLUS:rc