NOUVELLES
09/06/2013 06:35 EDT | Actualisé 09/08/2013 05:12 EDT

Grand Prix du Canada: le signaleur de piste succombe à ses blessures

PC

MONTRÉAL - Une journée douce et ensoleillée sur l'île Notre-Dame, dimanche, a été lourdement assombrie par le décès d'un signaleur de piste qui a été écrasé par une grue qui remorquait un bolide de l'écurie Sauber immobilisé dans le virage numéro 2 du circuit Gilles-Villeneuve.

La tragédie est survenue seulement quelques instants après que le drapeau à damiers soit tombé sur le 44e Grand Prix du Canada, couronnant la victoire de l'Allemand Sebastian Vettel.

Visiblement ébranlé, le promoteur du Grand Prix, François Dumontier, a confirmé l'information lors d'un point de presse quelques heures seulement après l'incident. Le décès a été constaté à l'hôpital Sacré-Coeur à 18 h 02.

M. Dumontier n'a pas donné l'identité de la victime, se contentant de dire qu'il s'agissait d'un homme âgé de 38 ans. Selon M. Dumontier, la victime occupait ces fonctions depuis une dizaine d'années. M. Dumontier ne le connaissait pas personnellement.

Il s'agirait du premier incident de la sorte impliquant un signaleur de piste dans l'histoire du Grand Prix du Canada, a déclaré le médecin de piste, le docteur Jacques Bouchard.

Dans un communiqué de presse, les responsables de l'Hôpital Sacré-Coeur ont précisé que la victime était un bénévole.

«C'est déplorable. Ça vient ternir le superbe week-end qu'on a vécu. Je suis dévasté d'apprendre ça, je n'ai pas d'autres mots», a confié M. Dumontier.

Selon ce qu'ont raconté M. Dumontier et le docteur Bouchard, la tragédie s'est produite lorsque le signaleur a trébuché en voulant ramasser la radio qu'il avait laissé tomber au sol. Il s'affairait à la récupérer, tandis qu'il procédait au remorquage de la voiture en compagnie d'un collègue, lorsqu'il a été heurté par celle-ci.

L'opérateur de la grue ne l'aurait pas vu choir au sol, et en conséquence l'une des roues de la grue lui aurait alors écrasé le torse, entraînant de multiples fractures.

L'homme a été stabilisé à l'hôpital de piste, avant d'être transporté par hélicoptère à l'hôpital du Sacré-Coeur, où une équipe de spécialistes l'attendait. Il n'a toutefois pas survécu à ses blessures.

Le communiqué de l'Hôpital Sacré-Coeur ajoute que les membres de la famille de la victime ne commenteront pas la tragédie et demandent que soit respectée leur vie privée.

INOLTRE SU HUFFPOST

De l'ambiance à Montréal pour le Grand Prix!