NOUVELLES

Andrea déverse au moins 60 mm de pluie sur les provinces atlantiques

08/06/2013 02:28 EDT | Actualisé 08/08/2013 05:12 EDT
PC

HALIFAX - Les derniers souffles de la tempête tropicale Andrea ont trempé les provinces maritimes, samedi, plongeant des milliers de foyers dans le noir, et provoquant des accidents de voiture sur des routes glissantes.

Des avertissements de pluie étaient en vigueur en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard et au Nouveau-Brunswick, où Andrea a déversé au moins 60 millimètres de pluie dans certaines régions. La tempête devrait passer au-dessus de Terre-Neuve plus tard samedi et dimanche, lâchant 50 millimètres de pluie sur le sud de l'île.

Le Centre canadiende prévision des ouragant, basé à Halifax, a indiqué que les vents les plus forts étaient attendus au sud du centre de la tempête. Des rafales allant jusqu'à 70 km/h étaient prévues pour certaines régions néo-écossaises, particulièrement le long de la côte atlantique.

À un certain moment, plus de 4000 abonnés étaient privés de courant dans l'ouest de la Nouvelle-Écosse et dans certaines régions du Nouveau-Brunswick, particulièrement près de Fredericton et de Rothesay. Le nombre de pannes a graduellement diminué au cours de la journée.

Kathleen Duguay, une porte-parole d'Énergie NB, a indiqué que des équipes d'intervention étaient à l'oeuvre pour rebrancher le courant, tandis que la tempête balayait la province.

Les principaux aéroports de la région n'ont pas rapporté de délais importants. Le Pont de la Confédération liant le Nouveau-Brunswick et l'Î.-P.-É. ont a été fermé pour certains types de véhicule. L'ouvrage d'art a finalement été rouvert à toute la circulation en fin d'après-midi.

La police de Halifax a fait état de certaines collisions impliquant des véhicules. Les autorités ont par ailleurs publié un communiqué demandant aux conducteurs de ralentir et de faire attention à l'aquaplanage.

«La pluie en cours, la mauvaise visibilité et les routes glissantes sont certainement des facteurs contribuant à ces accidents», poursuit le communiqué.

Le Centre de prévision des ouragans a souligné qu'Andrea ne devrait pas connaître un regain de puissance, bien que des avertissements de bourrasques aient été émis pour les eaux au sud de la Nouvelle-Écosse.

Andrea a déjà déversé de la pluie sur la Floride et a battu l'État avec ses vents violents, voire même avec des tornades, alors que la tempête se déplaçait vers la côte de Géorgie et les Carolines.

Il s'agit de la première tempête baptisée de la saison des ouragans de l'Atlantique, qui s'étend habituellement de juin à novembre.