NOUVELLES

Poussière de nickel: Québec décèle des failles dans le plan d'action d'Arrimage Québec.

08/06/2013 11:05 EDT | Actualisé 08/08/2013 05:12 EDT

Le plan d'action déposé en mai dernier par l'entreprise Arrimage du Saint-Laurent pour limiter ses émissions de poussière de nickel dans les quartiers avoisinants est jugé incomplet par le ministère de l'Environnement. 

La compagnie, qui a d'ores et déjà été montrée du doigt par le ministère pour les émissions de poussière de nickel dans Limoilou, avait présenté huit mesures afin de maîtriser la dispersion des polluants, mais le gouvernement du Québec lui réclame des précisions.

Selon un document dont le quotidien Le Soleil a obtenu copie, le ministère considère qu'il ne dispose pas d'informations suffisantes concernant le site, les équipements et les infrastructures d'Arrimage du Saint-Laurent.

L'entreprise dispose jusqu'au 31 juillet pour fournir au ministère de l'Environnement les informations requises.

Rappelons que des analyses menées par le ministère de l'Environnement ont confirmé que la poussière de nickel retrouvée en concentrations élevées dans le secteur Limoilou depuis 2010 provient des activités de transbordement de l'entreprise Arrimage du Saint-Laurent, située au port de Québec.

PLUS:rc