NOUVELLES

«Superman» assomme Dawson! (PHOTOS/VIDÉO)

08/06/2013 11:48 EDT | Actualisé 08/08/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Adonis «Superman» Stevenson s'est envolé avec les ceintures mondiales The Ring et WBC des mi-lourds (175 lb) en assommant Chad Dawson en seulement 76 secondes devant un peu plus de 6000 spectateurs, samedi au Centre Bell.

Vif dès le début, Stevenson (21-1, 18 K.-O.) a décoché une puissante bombe de la main gauche pour étendre Dawson (31-3, 17 K.-O.) au tapis.

L'Américain s'est relevé de peine et de misère, les jambes toujours molles, forçant l'arbitre Michael Griffin à arrêter le choc, à 1:16 de l'entame.

«Dawson a battu le compte de peine et de misère. De plus, ses jambes n'étaient pas très solides. C'est pour ça que l'arbitre est là: pour assurer la sécurité d'un boxeur blessé», a lancé Griffin après le K.-O.

«Je voulais utiliser ma vitesse et mettre de la pression. Je voulais mélanger au corps et à la tête. Ça a fonctionné! Mon entraîneur Emanuel Steward me l'avait dit avant de mourir que si j'affrontais Chad Dawson ou Tavoris Cloud, j'allais gagner par K.-O. Pour moi, c'est un rêve devenu réalité! Je veux maintenant unifier les titres avec Bernard Hopkins (champion IBF des mi-lourds) ou faire face à Andre Ward (champion de la Classique mondiale Super Six)», a expliqué le nouveau champion du monde après son triomphe.

Le défunt légendaire entraîneur Emanuel Steward avait raison. Adonis Stevenson n'est pas seulement devenu un champion, il est maintenant une étoile du monde de la boxe.

Hommage à Gatti

Le Groupe Yvon Michel (GYM) a également profité de l'événement pour rendre hommage au nouveau membre du Panthéon international de la boxe, le défunt montréalais Arturo «Thunder» Gatti.

L'ancien champion du monde IBF des poids super-plumes (130 lb) et WBC des super-légers (140 lb) sera officiellement intronisé dimanche, à Canastota dans l'État de New York.

«Pour moi, c'est un choix évident que l'intronisation d'Arturo au Temple de la Renommée de la boxe, a avancé l'entraîneur Marc Ramsay. Il a traîné l'industrie de la boxe sur ses épaules durant plusieurs années. Au niveau du spectacle, il a toujours livré la marchandise et donné aux réseaux de télévision ce qu'ils voulaient. Tu restais toujours alerte sur ton siège avec lui!»

«Il est entré à sa première nomination, par la grande porte, a renchéri le journaliste et ami d'enfance de Gatti, Jérémy Filosa. Il a mérité sa place et ça confirme qu'il était un grand de la boxe. Son style spectaculaire a aidé le sport à conserver sa popularité en temps difficile. Arturo a d'ailleurs été l'une des premières vedettes de l'émission 'Boxing After Dark' d'HBO.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Un samedi de boxe au Centre Bell