NOUVELLES

Des anticapitalistes dans la rue contre le Grand Prix

07/06/2013 09:02 EDT | Actualisé 07/08/2013 05:12 EDT
Radio-Canada.ca

Quelques dizaines de manifestants se sont réunis vendredi soir à la place Valois et au parc Laurier afin de dénoncer cette « culture du char » qu'ils accolent au Grand Prix du Canada, à Montréal.

À l'invitation de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) de Montréal, ils ont ensuite pris la rue. Bien que les itinéraires soient « facultatifs », la CLAC suggérait quand même quelques arrêts :

  • à l'intersection des rues Crescent et Sainte-Catherine, quartier général des festivités du Grand Prix;
  • du boulevard Saint-Laurent et de la rue Sherbrooke, haut lieu de la vie nocturne montréalaise;
  • de l'avenue Papineau et de la rue Ontario.

Les manifestants se sont rendus jusqu'à la rue Crescent, mais l'accès était bloqué par des policiers. Les manifestants, dont plusieurs étaient à vélo, se sont mis à rouler autour du quadrilatère. Le tout s'est déroulé dans le calme; aucune arrestation n'a eu lieu.

Selon la CLAC, ce n'est pas la fièvre de la formule 1 que la métropole attrape chaque début d'été, mais bien un « virus consumériste et machiste ».

Durant ce qu'elle a elle-même proclamé la Semaine de lutte contre les parasites, elle invite ses partisans à des « actions autonomes » afin de dénoncer le Grand Prix.

INOLTRE SU HUFFPOST

Top 10 des pilotes de la F1 en 2013