NOUVELLES

Lueur d'espoir pour Détroit, capitale révolue de l'automobile

07/06/2013 01:47 EDT | Actualisé 06/08/2013 05:12 EDT

Le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, a dévoilé un plan de rénovation urbaine de Détroit, la capitale sinistrée de l'industrie automobile américaine.

La ville, sur les Grands Lacs du nord-est des États-Unis limitrophe du Canada, est en déclin depuis 60 ans. Elle compte plus de 80 000 habitations, usines et entreprises à l'abandon.

Le plan, approuvé par le Trésor américain et annoncé jeudi par le gouverneur, prévoit le déblocage de 100 millions de dollars de fonds fédéraux qui iront à la réhabilitation de Détroit et de quatre autres villes industrielles en déshérence du Michigan : Flint, Grand Rapids, Pontiac et Saginaw.

Quelque 4000 structures seront démolies dans ces cinq agglomérations à la dérive.

Le Michigan est au nombre de 18 États américains qui se partageront un « gâteau » de 7,6 milliards de dollars prévu dans le cadre du Hardest Hit Fund, un fonds d'aide à la rénovation urbaine de villes sinistrées.

Le Michigan a dépensé depuis 2010 moins de 100 millions de dollars sur les 500 qui lui avaient été attribués, selon l'Autorité de développement du logement de cet État.

Avec 701 000 habitants recensés en 2012, la population de Détroit, principale ville du Michigan dont la capitale est Lansing, décline depuis l'apogée industriel de la cité automobile dans les années 1950.

Reuters

PLUS:rc