NOUVELLES

Le vent se lève

07/06/2013 03:06 EDT | Actualisé 06/08/2013 05:12 EDT

Il y a clairement de l'orage dans l'air à 24 heures du combat de championnat du monde WBC des mi-lourds entre le champion, Chad Dawson, et Adonis Stevenson.

Si l'ambiance observée vendredi après-midi lors de la pesée officielle, dans un hôtel du centre-ville de Montréal, est une indication, le combat sera électrisant.

Réglons une chose tout de suite, tous les boxeurs ont fait le poids, y compris Dawson (173,4 lb) et Stevenson (174,4 lb). Mais ce qui a retenu l'attention, ce sont les quelques plumes froissées au moment où les deux coqs se sont enfin retrouvés nez à nez.

Dawson agacé

La pesée avait commencé dans le calme. Dawson venait de descendre du pèse-personne et l'annonceur vedette Michael Buffer venait d'appeler le nom de Stevenson.

Dans la salle déjà bondée et surchauffée, tout le monde cherchait Stevenson. Les secondes sont devenues des minutes et le clan du champion ne la trouvait pas drôle. Dawson menaçait de partir sans offrir la fameuse pose entre les deux boxeurs.

Stevenson est finalement arrivé. Lentement, sous les cris de ses partisans, il a retiré son survêtement. La tension montait. « And new... », criaient les uns. « And still... (champion) », scandaient les autres.

Vient le moment du face à face. Très près l'un de l'autre, trop près au goût de Dawson, les deux boxeurs se dévisageaient du regard. La soupape de Dawson a cédé et il a violemment repoussé Stevenson.

Il n'en fallait pas plus pour que les « amis » d'Adonis déclenchent une échauffourée plus spectaculaire que dommageable. On souligne en passant que plusieurs des individus présents sur la scène n'auraient pas dû se trouver là. En tout cas, on ne les avait jamais vus auparavant dans le coin de Stevenson.

Plus de détails sous peu.

PLUS:rc