NOUVELLES

Des accusations portées dans l'effondrement de la scène au parc Downsview

07/06/2013 04:03 EDT | Actualisé 06/08/2013 05:12 EDT

Le ministère du Travail a indiqué vendredi que des accusations ont été portées contre trois entreprises et un ingénieur en lien avec l'effondrement de la scène au parc Downsview de Toronto il y a près d'un an.

Les trois entreprises accusées sont Live Nation Canada, Live Nation Ontario Concerts en tant que constructeur et Optex Staging & Services en tant qu'employeur. L'identité de l'ingénieur n'a pas été dévoilée. Ils font face à 13 chefs d'accusations au total en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail.

Une partie de la structure imposante s'est effondrée le 16 juin 2012 pendant les derniers préparatifs pour un concert de Radiohead, tuant un technicien de batterie britannique, Scott Johnson, 33 ans et blessant trois autres employés.

Live Nation Canada, Live Nation Ontario Concert et Optex Staging & Services font face à quatre chefs d'accusation chacun alléguant qu'ils ne se sont pas assurés que la scène était construire en toute sécurité.

L'ingénieur est accusé d'avoir mis en danger un travailleur en étant négligeant dans ses conseils ou relativement à une certification.

Un porte-parole du ministère ontarien du Travail a précisé qu'une première comparution est prévue à Toronto le 27 juin. Radiohead a retardé une partie de sa tournée européenne, l'an dernier, à la suite de la mort de M. Johnson.

PLUS:rc