NOUVELLES

Les Bruins passent en finale de la coupe Stanley en balayant Pittsburgh

07/06/2013 10:36 EDT | Actualisé 07/08/2013 05:12 EDT
AP

BOSTON - Adam McQuaid a marqué tôt en troisième période, Tuukka Rask a signé son deuxième blanchissage des séries et les Bruins de Boston ont balayé les Penguins de Pittsburgh grâce à une victoire de 1-0, vendredi.

Les Bruins n'ont accordé que deux buts en quatre matchs aux Penguins, qui avaient pourtant terminé au sommet du classement au chapitre des buts marqués en saison régulière.

Les Bruins affronteront le gagnant de la série opposant les Blackhawks de Chicago aux Kings de Los Angeles alors qu'ils tenteront de mettre la main sur un deuxième titre en trois ans.

Chicago mène cette série 3-1 et pourrait aussi accéder à la finale en l'emportant à domicile samedi.

La saison des Penguins prend donc fin abruptement après que leurs gros canons, Sidney Crosby et Evgeni Malkin, n'aient pas été en mesure d'amasser un seul point dans cette série.

«Il est le meilleur joueur au monde, a dit l'attaquant Patrice Bergeron en parlant de Crosby. Nous avons fait du très bon travail.»

McQuaid a touché la cible à 5:01 du troisième engagement sur un tir frappé de la pointe qui a trompé la vigilance de Tomas Vokoun.

La foule s'est alors levée d'un trait avant de scander «We want the Cup!» (Nous voulons la Coupe!) à l'unisson.

«Nous n'étions pas à notre meilleur dans les deux premières périodes, a affirmé Milan Lucic. Nous n'avions plus qu'une période à gagner pour remporter la série.»

Les Penguins tentaient de surmonter un énorme défi: seulement trois équipes ont réussi à combler un déficit de 0-3 dans l'histoire de la LNH.

Pittsburgh a été balayé pour la première fois en 47 séries. Les Bruins étaient la dernière équipe à l'avoir fait en 1979.

Les Penguins avaient aussi perdu leurs trois premiers affrontements face aux Flyers de Philadelphie au premier tour avant de s'incliner en six rencontres, l'an dernier.

Rask a été solide devant son filet en repoussant 26 rondelles, mais il n'a pas eu à faire face à beaucoup de tirs dangereux. Son dernier arrêt est survenu à la dernière seconde du match quand Matt Niskanen a tenté désespérément de créer l'égalité avec un tir de la pointe.

«Il est la raison pour laquelle nous sommes ici, a commenté Bergeron. Nous avons joué à notre manière et nous avons appliqué beaucoup de pression en zone adverse.»

Les Penguins avaient été blanchis à seulement deux reprises à leurs 147 derniers affrontements avant d'encaisser deux revers par jeu blanc en quatre matchs contre Boston. Pittsburgh avait subi un revers de 3-0 dans la première rencontre de la série.

McQuaid a inscrit son deuxième but des séries alors qu'il n'en a marqué qu'un en 32 matchs de saison régulière.

Brad Marchand a attendu que le défenseur entre en zone adverse avant de lui refiler la rondelle. McQuaid, qui était complètement libre, a décoché un boulet dans la partie supérieure pour inscrire le but gagnant.

Rappelons que les Bruins ont effectué une remontée spectaculaire lors du septième match de la série face aux Maple Leafs de Toronto au premier tour. Ils ont comblé un déficit de 1-4 pour se sauver avec la série en prolongation. Depuis ce temps, ils n'ont encaissé qu'une seule défaite face aux Rangers de New York en deuxième ronde.

«On dirait que ça fait vraiment longtemps, a indiqué Lucic. Sans ce septième match, nous ne serions pas ici maintenant.»