NOUVELLES

Tutelle à Laval : Gaudreault a toujours confiance en Florent Gagné

06/06/2013 01:05 EDT | Actualisé 05/08/2013 05:12 EDT

Le ministre des Transports et des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, a maintenu sa confiance envers le responsable de la tutelle à Laval, Florent Gagné, malgré un document dans lequel il admet avoir décidé seul de ne pas transmettre aux policiers un rapport exposant un cas de collusion.

M. Gaudreault a affirmé, jeudi, que ce sont les anciens ministres libéraux des Transports Julie Boulet et Yvon Marcoux qui ont fait preuve de laxisme, en 2004, quand les faits ont été exposés.

En déposant en 2009 un rapport sur l'octroi de contrats au ministère des Transports, le vérificateur général Renaud Lachance, maintenant commissaire à la Commission Charbonneau, s'était étonné que ce document n'ait pas été transmis à la police.

Les services d'enquête du MTQ avaient entrepris une investigation concernant le processus d'appel d'offres entourant l'octroi d'un contrat de déneigement, pour la région de Laurentides-Lanaudière, finalement annulé parce que les soumissions étaient toutes trop élevées.

Selon le rapport de M. Lachance, le résultat de cette démarche avait démontré que des entrepreneurs avaient voulu déjouer les règles. M. Gagné était sous-ministre aux Transports au moment où le rapport d'enquête a été complété.

Dans une lettre datée de novembre 2009, écrite par l'ex-sous-ministre à M. Lachance quelques jours après le dépôt de son rapport, M. Gagné écrivait qu'il assume « personnellement, à l'exclusion de toute intervention politique, le décision que j'ai prise de ne pas transmettre ce dossier à la police ou au Bureau de la concurrence »

M. Gagné se disait aussi « blessé » par l'attitude et le manque de réserve de M. Lachance. M. Gagné ajoutait qu'il n'avait pas « la prétention de n'avoir pris que de bonnes décisions ».

La Presse Canadienne

PLUS:rc