NOUVELLES

L'éveil de Veilleux

05/06/2013 08:59 EDT | Actualisé 05/08/2013 05:12 EDT

Depuis le début de son rêve, on avait prévu son réveil. Pour demeurer sur son nuage, David Veilleux devait prouver au reste du monde que ce songe est réel.

Le Québécois a cédé son maillot jaune de meneur à la conclusion de la quatrième étape du Critérium du Dauphiné mercredi.

À moins d'offrir une performance éclatante dans le contre-la-montre de 32,5 km entre Villars-les-Dombes et Parc des Oiseaux, Veilleux semblait condamné à perdre sa place au sommet du classement général.

Sans l'aide de ses coéquipiers d'Europcar, Veilleux a conclu au 76e échelon, à 3 min 53 s du gagnant de l'étape, l'Allemand Tony Martin (Omega-Pharma/Quick Step). Il est désormais au 7e rang du classement général à 1 min 9 s du nouveau meneur, l'Australien Rohan Dennis (Garmin-Sharp), 2e du jour.

« J'ai fait de mon mieux. J'ai eu une bonne préparation et un bon échauffement. J'ai eu un bon départ. J'avais un bon rythme, mais j'ai manqué un peu de jus dans la deuxième partie, a commenté le coureur de Cap-Rouge. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas préparé pour un effort aussi long. Dernièrement, je m'étais plus concentré sur la montagne.

« C'est sûr que c'est décevant. Qui ne voudrait pas garder le jaune dans une course de cette importance? Mais j'ai passé trois jours en jaune et j'ai apprécié ces moments. De vivre ces moments-là à 25 ans, c'est quand même assez jeune dans le monde du vélo. Je suis satisfait de ce que j'ai accompli jusqu'à maintenant », a poursuivi le Canadien, qui vise un top 20 à l'arrivée dimanche à Risoul.

Contador dans un mauvais jour

Martin, champion du monde en titre de la discipline, a maintenu une vitesse moyenne de 52,84 km/h.

Affaibli par des problèmes d'estomac au cours des derniers jours, le médaillé d'argent aux Jeux olympiques de Londres a tout de même établi le temps de référence à 36 min 55 s.

Dennis, qui a fini à 47 secondes du gagnant, est sans contredit la surprise du jour.

« J'ai juste essayé de maintenir ma puissance, et je suis surpris de me retrouver si proche de Martin. Je n'ai pas faibli à la fin du parcours. J'ai même l'impression qu'il me restait encore de l'énergie », a dit Dennis.

Le Britannique Christopher Froome, l'un des aspirants à la couronne du Tour de France, a terminé au 3e rang. Il est l'un des 4 coureurs de l'équipe Sky dans les 10 premiers du classement de l'étape. Il a accusé un retard de 5 secondes sur Dennis.

Alberto Contador (Saxo-Tinkoff) n'a pas été à la hauteur de sa réputation. L'Espagnol a été ralenti par des difficultés respiratoires causées par ses allergies au pollen. Son retard de 3 min 37 s l'a confiné au 61e rang.

« Ce n'était pas un bon jour pour moi, j'ai vite senti que je manquais de puissance dans les jambes, a confirmé Contador. Il y a encore beaucoup de temps pour arriver à un niveau de forme optimal. Maintenant, nous allons voir jour après jour, et j'espère que sur les prochaines étapes je serai de mieux en mieux. »

L'autre coureur québécois en lice, François Parisien (Argos-Shimano), s'est classé 104e avec un temps de 41 min 22 s.

PLUS:rc