NOUVELLES

Le soldat américain accusé d'avoir tué 16 Afghans plaide coupable

05/06/2013 12:58 EDT | Actualisé 05/08/2013 05:12 EDT

Le sergent Robert Bales, accusé d'avoir tué 16 villageois afghans lors de raids nocturnes l'an dernier, a plaidé coupable mercredi devant une cour martiale à la base militaire de Lewis-McChord, dans l'État de Washington.

Dans le cadre d'un accord qui lui permettra d'éviter la peine de mort, son avocat avait annoncé la semaine dernière qu'il plaiderait coupable aux 16 chefs d'accusation déposés contre lui.

Il saura en septembre s'il est condamné à la prison à vie ou s'il pourra bénéficier d'une libération conditionnelle.

Le soldat, âgé de 39 ans, est accusé d'avoir quitté sa base du district de Panjwayi, dans la province de Kandahar, au milieu de la nuit, le 11 mars 2012, pour se rendre dans deux villages isolés où il a tiré sur des civils, tuant principalement des femmes et des enfants. Il était ensuite revenu à sa base et s'était rendu.

Au cours d'une audience préliminaire, en novembre, la famille du sergent l'avait dépeint comme un homme « courageux et respectable » et son avocat avait évoqué l'influence de l'alcool, de médicaments et du stress pour expliquer le carnage.

PLUS:rc