DIVERTISSEMENT

Rythme FM : Marie-Claude Savard de retour à la radio

04/06/2013 04:45 EDT | Actualisé 04/08/2013 05:12 EDT
Agence QMI

Depuis vendredi dernier, Marie-Claude Savard a recommencé à se lever aux aurores. Celle qui a parlé aux amateurs de sport pendant sept ans à Salut, Bonjour!, entre 2004 et 2011, renoue avec le public du petit matin en prenant les commandes des Matins de Montréal, à Rythme FM, pour la saison estivale. Pour l’instant, elle coanime en tandem avec Stéphane Richard, mais sera rejointe le 21 juin par un complice de longue date, Jean-Pier Gravel, qu’elle a justement connu lors de son passage à TVA.

« Jean-Pier et moi, on est des amis dans la vie, explique Marie-Claude. C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup. J’aime son originalité, sa créativité. C’est un travailleur acharné, un gars qui amène beaucoup d’énergie à la table. L’idée de partager cette case horaire avec lui était naturelle, parce que je ne me retrouve pas avec tout sur les épaules. »

Sans verser dans les clichés, le duo souhaite insuffler un ton léger à son rendez-vous quotidien. Marie-Claude et Jean-Pier comptent notamment s’abreuver aux sujets chauds de la scène culturelle, comme les gros tournages de films qui auront lieu dans la métropole et les spectacles d’envergure, tels ceux de Céline Dion et Paul McCartney sur les plaines d’Abraham, à Québec. Ils attireront aussi les auditeurs avec des jeux et des concours.

« On veut que ça soit léger, ludique, que tout se fasse dans la bonne humeur, indique la jeune femme. L’été, on a plus de liberté. On est moins dans l’obligation de parler de la circulation et de l’actualité lourde. Tous les deux, à Salut, Bonjour!, on a été chercher la capacité de faire de l’humeur. Alors, sans faire de l’humour, on va faire de l’humeur! On va peut-être vous surprendre, parfois! »

Le monde de la radio n’était pas complètement étranger à Marie-Claude Savard lorsque l’offre de Rythme FM lui est parvenue. La communicatrice avait été recherchiste au début de sa carrière, et a également fait un saut à Radio X Montréal, où elle a été à la barre de l’émission du retour à la maison pendant six mois, à la fin de 2012. Ce nouveau défi s’annonçait donc intéressant pour elle et, non, le rythme de lève-tôt qu’il lui impose ne la rebute pas du tout.

« L’été, c’est beaucoup plus facile. Et ça dépend des tempéraments. Moi, je suis une fille assez matinale. À Salut, Bonjour!, c’était vraiment un chiffre de nuit; je devais me lever à 2h30 du matin. Là, je me lève à 4h30. C’est une grosse différence. Et, à la radio, on n’a pas besoin de se faire coiffer et maquiller. La proximité avec le public est différente. »

Dans sa grille d’été, Rythme FM a logé Francisco Randez à l’heure du midi avec Les étés 80-90 et Philippe Pépin et son Retour Show, en fin de journée. Julie Desjardins prendra le relais de Julie Bélanger à Rythme au travail, tandis que Denis Fortin et Vincent Gauvin se chargeront de pimenter nos soirées et que Mario Lirette demeurera en poste le week-end. On sait par ailleurs que la station lavalloise a procédé à un grand remaniement de son offre en vue de l’année 2013-2014; Gregory Charles y sera morning man, alors que Mitsou colorera nos heures de dîner et que Véronique Cloutier nous accompagnera après le boulot.

La fin de MCBG

Pour l’automne, Marie-Claude Savard n’a encore rien de concret d’inscrit à son agenda. Le magazine MCBG, dont elle était la tête d’affiche avec Benoît Gagnon depuis septembre dernier, n’a pas été renouvelé par V, un choix qui a été accueilli sereinement par l’équipe en coulisses et devant la caméra.

« On pensait peut-être faire une deuxième saison, mais V effectue un grand virage au niveau de sa programmation. Ainsi va la vie. Quand une porte se ferme, une autre s’ouvre. On n’a pas été surpris outre mesure, mais pas trop déçus non plus. On a quand même fait environ 230 émissions. On a l’impression d’avoir relevé le défi. On verra bien ce qu’on va faire après! »

Marie-Claude mentionne toutefois qu’il y a « beaucoup de choses dans l’air » pour elle actuellement. Dans les prochaines semaines, elle se concentrera sur l’ouverture du nouveau restaurant Grenouille, qu’elle lance avec trois associés et qui aura pignon sur le Plateau Mont-Royal, à Montréal.