NOUVELLES

La retraite pour Despatie

04/06/2013 10:22 EDT | Actualisé 04/08/2013 05:12 EDT

Alexandre Despatie plonge une dernière fois... vers la sortie. L'athlète de 27 ans a confirmé mardi qu'il passe à autre chose.

« Il y a eu un temps dans ma carrière de 22 ans en plongeon où je pensais que ce jour-là n'arriverait jamais. Mais aujourd'hui, c'est le temps de passer à une autre étape de ma vie », a annoncé Despatie lors d'une conférence de presse à Montréal.

D'entrée de jeu à son point de presse, Despatie a pris de longues minutes pour remercier ses coéquipiers, entraîneurs, les diverses fédérations sportives, sa famille, ses amis, les médias, ses commanditaires et les partisans. Le nouveau retraité a paru particulièrement ému lorsqu'il s'est adressé à sa soeur, Anouk, elle-même une ancienne plongeuse.

« Évidemment, 2012 a été une année turbulente pour moi. Après (les Jeux de) Londres, je souhaitais continuer à plonger pendant un an et finir à Barcelone aux Championnats du monde. Ensuite, j'ai été opéré à un genou. Dans les circonstances, ça devenait plus clair que ça serait difficile pour moi de plonger cette année. Les athlètes plus vieux disent : tu le sais quand c'est le moment. Je suis rendu là. Je suis prêt. Ce n'est pas une décision forcée. »

Despatie souhaite maintenant s'accorder une pause, et il a révélé qu'il souhaiterait se lancer dans une carrière en télévision.

Des médailles, des podiums

C'est à titre de double médaillé olympique qu'il accroche son maillot, et en tant que tout premier athlète masculin à remporter une médaille olympique individuelle en plongeon pour le Canada.

Le Québécois a remporté l'argent au 3 m dans deux JO de suite, à Athènes en 2004 et à Pékin en 2008. Chaque fois, la supériorité des plongeurs chinois l'a privé de l'or. C'était Chong He en 2008 et Bo Peng quatre ans plus tôt.

S'ajoutent aussi à son palmarès huit médailles aux Championnats du monde et sept aux Jeux panaméricains.

Mais c'est aux Jeux du Commonwealth de 1998 que Despatie a charmé la planète pour une première fois. Le jeune adolescent de 13 ans avait alors inscrit son nom dans le livre des records avec une performance de 652,11 points. C'était le début d'une grande carrière.

Les blessures

C'est toutefois un Despatie ralenti par les blessures que l'on a vu en fin de parcours.

Les problèmes de santé ont toujours fait partie de sa carrière. En 2005, c'était une blessure au dos, quatre mois avant les mondiaux de Montréal. Mais il s'était relevé à temps pour remporter l'or au 1 m et au 3 m devant ses compatriotes.

« J'ai eu la chance d'avoir beaucoup de super beaux moments, de belles performances. J'ai aussi eu la chance d'avoir des moments plus difficiles, car c'est là qu'on apprend le plus à propos de soi-même et de la vie. Montréal 2005 a été la plus belle semaine de ma vie en tant que plongeur, de vivre ces deux médailles avec famille et amis. Il n'y a pas de scénario plus parfait pour un athlète de vivre ça à la maison. J'ai eu tellement de moments qui m'ont donné des outils pour la prochaine étape de ma vie. »

Une blessure à un pied lui a nui dans sa préparation pour les Jeux de Pékin. Mais, là aussi, le Lavallois n'avait pas baissé les bras pour remporter sa deuxième médaille olympique.

Pour ses quatrièmes et derniers JO, toutefois, l'accident de parcours est survenu à un bien mauvais moment. Le 12 juin 2012, soit moins de deux mois avant l'épreuve olympique du 3 m, Despatie se cogne la tête de plein fouet sur un tremplin pendant un exercice en préparation pour le Grand Prix de Madrid.

C'est donc sans la moindre épreuve de préparation que Despatie s'est présenté dans la capitale britannique à l'été 2012. Et sans surprise, il a été limité à une 11e place au 3 m individuel, et à une 6e place au 3 m synchro avec son partenaire Reuben Ross.

Après un tel parcours, quel legs souhaite-t-il laisser à son sport?

« J'ai toujours voulu être le meilleur que je pouvais être, travailler le plus fort possible pour atteindre mes objectifs. J'espère avoir transmis ces valeurs à d'autres athlètes », a-t-il répondu.

PLUS:rc