NOUVELLES

David Veilleux toujours en jaune

04/06/2013 08:55 EDT | Actualisé 04/08/2013 05:12 EDT
RCQC

David Veilleux et ses coéquipiers d'Europcar ont imposé le rythme au peloton pour une bonne partie de la troisième étape. Tout ça pour protéger le maillot jaune du Québécois.

Veilleux a conservé sa place au sommet du classement général à la conclusion de l'étape, mardi, entre Ambérieu-en-Bugey et Tarare.

Il a maintenu son avance de 1 min 56 s sur le détenteur du maillot vert, le Belge Gianni Meersman (Omega Pharma - Quick Step).

Edvald Boasson Hagen (Sky), champion de Norvège, a remporté l'étape au sprint.

L'échappée l'a échappé

Par une journée magnifique sans vent et sous le soleil, quatre coureurs se sont échappés du peloton dès le premier des 167 kilomètres de l'étape.

Fumiyuki Beppu (Orica Greenedge), Sander Cordeel (Lotto-Belisol), Jacob Rathe (Garmin-Sharp) et Juan-Antonio Flecha (Vacansoleil - DCM) ont largué les autres coureurs. Avec une vitesse moyenne de 42 km/h, l'échappée a maintenu plus de six minutes d'écart pendant une bonne partie des deux premières heures de la course.

Dans une entrevue à l'équipe de diffusion du Critérium au cours de la journée, le directeur sportif d'Europcar Andy Flickinger demeurait convaincu de pouvoir rattraper l'échappée.

« C'est un peu similaire à hier, avec un parcours un peu plus facile. Nous allons maintenir un écart, et nous comptons sur le renfort des équipes de sprinteurs en fin de course pour revenir sur l'échappée. Tout ce que nous souhaitons aujourd'hui, c'est conserver ce maillot de meneur. »

Europcar n'était pas la seule équipe à vouloir profiter de la journée pour faire progresser son meneur. Les coéquipiers de Meersman ont repris la tête du peloton. Ils ont été rejoints par trois coureurs de la Française des jeux quelques minutes plus tard.

La poursuite a considérablement réduit l'écart dans le col des Écharmeaux. Le destin de l'échappée semblait scellé. Le groupe de quatre s'est désintégré à moins de 20 kilomètres de l'arrivée.

Cordeel a mené en solitaire quelques minutes pendant que ses compagnons d'échappée se rangeaient dans le peloton. Son périple en tête s'est terminé à 13 kilomètres de l'arrivée.

Laurent Didier (RadioShack) et Bart De Clercq (Lotto-Belisol) se sont détachés tour à tour du groupe dans la dernière ascension, le col des Sauvages. Veilleux s'est alors retrouvé dans une position peu favorable au sein du peloton, éloigné de ses coéquipiers.

De Clercq était accompagné d'un coéquipier de Meersman, Michal Kwiatkowski, en tête de course. Ils ont été repris à deux kilomètres de l'arrivée.

L'équipe Sky a préparé à la perfection le sprint de Boasson Hagen. Ce dernier a devancé Michael Matthews, Meersman et Thor Hushovd au final.

François Parisien (Argos-Shimano) a conclu au 123e rang à 1 min 54 s du gagnant. Il accuse désormais un retard de 21 min 9 s sur Veilleux.

La quatrième étape mercredi sera un contre-la-montre de 32,5 kilomètres entre Villars-les-Dombes et Parc des Oiseaux.

Veilleux encore dans l'attente

Flickinger a confirmé au cours de l'étape que Veilleux n'a toujours pas obtenu son ticket pour le 100e Tour de France.

« Ce qui est certain, c'est qu'il a marqué des points, mais nous ne lui avons rien annoncé ni confirmé à ce sujet. »

INOLTRE SU HUFFPOST

David Veilleux