NOUVELLES

David Veilleux conserve le jaune (PHOTOS)

03/06/2013 08:45 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT
Getty Images
Stage winner Canada's David Veilleux celebrates his overall leader yellow jersey on the podium at the end of the 121 km first stage of the 65th edition of the Dauphine Criterium cycling race on June 2, 2013 in Champery, Switzerland. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD (Photo credit should read JEFF PACHOUD/AFP/Getty Images)

Grâce au travail exceptionnel de ses coéquipiers d'Europcar, le Québécois David Veilleux a pu conserver son maillot jaune de meneur au terme de la deuxième étape, lundi, du Critérium du Dauphiné.

« Tout s'est déroulé à la perfection pour nous, a affirmé Veilleux. Nos gars ont conservé un bon écart, nous avons ramené le tout à deux minutes. Après c'était au tour des sprinteurs de prendre le relais. L'équipe Quickstep a imposé un tempo très rapide dans les descentes, mais j'étais très bien placé avec mes coéquipiers. Alors, ça a été plutôt bien pour nous. »

Veilleux a conclu la deuxième étape de 191 kilomètres entre Châtel et Oyonnax dans le peloton de tête, en 62e place. Il détient toujours une avance de près de deux minutes (1 min 56 s) sur son plus proche poursuivant, le Belge Gianni Meersman.

L'Italien Elia Viviani (Cannondale) a remporté la deuxième étape au sprint devant Meersman, aussi 2e la veille, et le Français Tony Gallopin.

« Cette journée en jaune s'est très bien passée. Mes coéquipiers ont fait un travail extraordinaire. Nous n'avons pas paniqué, du coup la situation a été bien gérée. Je leur dois une fière chandelle, a souligné le cycliste québécois. Thomas Voeckler a roulé pour moi, car il sait qu'on se dévoue pour lui, et il est prêt à le faire le moment venu dans l'autre sens. »

« Si on est capables de faire le même genre d'étape demain, je pourrai garder le maillot. Ensuite, il faudra voir sur le chrono, mais avec à des clients comme Chris Froome ou Tony Martin, deux minutes peuvent vitre dégringoler sur 30 kilomètres. De toute façon, je ferai de mon mieux, et sur un contre-la-montre on ne peut pas tricher. »

De son propre aveu, Veilleux roulait avec des jambes fatiguées, mais il s'attend à retrouver son aplomb mardi. Il devrait être en mesure de demeurer au sommet du classement général jusqu'au contre-la-montre mercredi.

« Le contre-la-montre, je vais faire de mon mieux et nous verrons comment les choses se dérouleront. Après ça, c'est une autre course. Nous irons un jour à la fois », a-t-il précisé.

Veilleux a remporté la première étape en solitaire dimanche. Il pourrait devenir le premier cycliste né au Québec à participer au célèbre Tour de France.

François Parisien (Argos-Shimano), l'autre Canadien inscrit au Critérium, a fini 107e, à 5:15 du groupe de tête. Au classement général, il accuse 19:15 de retard sur son compatriote, bon pour le 134e échelon.

INOLTRE SU HUFFPOST

David Veilleux