NOUVELLES

Stevenson persiste et signe

03/06/2013 04:30 EDT | Actualisé 02/08/2013 05:12 EDT

La semaine sportive montréalaise s'est ouverte, lundi après-midi, avec la tenue d'un entraînement public pour l'aspirant à la ceinture WBC des mi-lourds, Adonis Stevenson, et les autres membres de l'écurie d'Yvon Michel.

Rentré du Michigan à la fin de la semaine dernière, Stevenson s'est plié de bonne grâce à ce premier passage promotionnel obligé. Dans une forme resplendissante, « Superman » a survolé cette séance avec le sourire.

Stevenson (20-1, 17 K.-O.) a indiqué n'avoir ressenti aucune difficulté particulière liée à la prise de poids qu'il a dû s'imposer pour se battre contre le champion WBC des 175 livres, l'Américain Chad Dawson (31-2, 17 K.-O.).

« Je n'ai pas eu à gaspiller mon énergie à perdre du poids. En fait, c'est sûr et certain que je serai encore plus puissant en raison de ces livres supplémentaires. J'ai mis les gants avec des poids lourds et ils m'ont confirmé avoir bien ressenti mes coups. Mais je ne compte pas sur ma puissance pour vaincre Chad Dawson. Je suis capable de boxer aussi. Je vais laisser mes mains aller et tout va se faire tout seul », a ajouté celui qui se décrit comme un artiste du K.-O.

S'il reconnaît ne pas vivre une semaine comme les autres, Stevenson dit qu'il va s'en tenir à son plan et le suivre à la lettre. » Je suis terre à terre. Peu importe comment Dawson attaquera, j'ai un plan pour le contrer. »

Alvarez à retardement

Le Colombien Eleider Alvarez fait partie de ceux qui ont vu la date de leur combat être repoussée du 25 mai au 8 juin à la suite de la décision de Lucian Bute d'opter pour une chirurgie immédiate afin de réparer sa main gauche blessée.

Ce changement subit a contraint Alvarez (12-0, 8 K.-O.) à modifier son programme d'entraînement pour arriver au sommet de sa préparation deux semaines plus tard que prévu, un processus plus délicat qu'il n'y paraît, selon Marc Ramsay.

« Eleider était au cœur d'une période intensive de trois semaines quand on a appris l'annulation du gala du 25 mai. À partir de ce moment, on devait s'assurer qu'il ait une semaine de transition pour maintenir sa condition physique avant de le pousser un peu plus pour qu'il soit fin prêt le soir du combat. »

Le principal intéressé se dit fin prêt. Pour lui, il a suffi de poursuivre l'entraînement comme à l'habitude. Alvarez admet toutefois qu'il a très hâte qu'arrive le 8 juin pour enfin monter dans le ring face à Allan Green (32-4, 22 K.-O.).

Didier Bence, Artur Beterbiev et Francesco Cotroni ont aussi pris part à cette séance. Mardi, ce sera au tour de Chad Dawson d'offrir une démonstration de ses habiletés.

PLUS:rc