NOUVELLES

Citoyenneté canadienne : les résidents pourront repasser l'examen

03/06/2013 07:46 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT

Les résidents permanents qui échouent à l'examen pour l'obtention de la citoyenneté canadienne auront dorénavant une deuxième chance, a annoncé lundi le ministre de l'Immigration, Jason Kenney.

Ceux qui échoueront le test pourront le passer à nouveau, à condition qu'ils répondent à tous les autres critères. Jusqu'à tout récemment, les aspirants citoyens ayant échoué l'examen devaient rencontrer un juge de la citoyenneté qui prenait une décision définitive sur leur statut.

Ottawa a indiqué que les résidents actuellement dans l'attente d'une telle rencontre auront eux aussi la chance de passer à nouveau l'examen.

La pénurie de juges, qui a du même coup entraîné des délais trop longs dans l'obtention d'un rendez-vous, figure parmi les raisons expliquant le retard accusé dans le traitement des applications pour l'obtention de la citoyenneté.

Le dernier budget du gouvernement fédéral, déposé en mars, annonçait par ailleurs une enveloppe de 44 millions de dollars pour tenter de réduire le temps d'attente.

Les modifications seront également valables pour les demandes de citoyenneté d'une famille dont l'un des membres n'aurait pas obtenu la note de passage à l'examen. En vertu de l'ancien système, toute la famille devait attendre que le juge ne décide du sort de cette personne avant de pouvoir accéder au statut de citoyen.

« Nous sommes conscients que les nouveaux arrivants sont impatients d'acquérir la citoyenneté canadienne, et nous nous faisons un devoir d'aider les demandeurs admissibles à jouir de ce privilège en temps opportun », a indiqué le ministre Kenney dans un communiqué.


PLUS:rc