NOUVELLES

Violents orages à Québec : l'heure est au nettoyage

01/06/2013 07:07 EDT | Actualisé 01/08/2013 05:12 EDT

L'heure est au nettoyage samedi dans la région de Québec après les violents orages et les pluies diluviennes qui se sont abattues la veille sur plusieurs secteurs, causant de sérieux dommages à de nombreuses résidences. Même si la situation tend à se résorber, les services d'urgence demeurent très occupés.

À Loretteville, dans le secteur de la Haute-Saint-Charles, les pompiers ont évacué samedi matin des résidents, dont une dame à mobilité réduite, qui étaient isolés par les eaux. Celles-ci avaient envahi la rue de la Rivière-Nelson à la suite des pluies torrentielles de vendredi.

Un peu plus tôt, dans le secteur de L'Ancienne-Lorette, les pompiers ont dû évacuer près de 70 résidents en zodiac après que la rivière Lorette soit sortie de son lit. En très peu de temps, l'eau a monté d'environ deux mètres dans ce secteur.

Plus de 60 millimètres de pluie sont tombés en moins de deux heures. Les sinistrés ont été pris en charge par la Croix-Rouge. Plusieurs d'entre eux ont subi de sérieux dommages. C'est le cas d'Yvan Girouard.

« Tout est fini [...] J'ai réussi à monter un peu l'électronique, mais dans le bureau plus bas, tout est fini. Toutes les étagères, les bureaux, tous les papiers », se désole-t-il.

D'autres résidences ont également subi des dégâts importants aux abords d'autres cours d'eau. Les rivières du Cap Rouge et Saint-Charles ont débordé en raison des fortes précipitations.

Au plus fort de l'orage, entre 19 h et 21 h, un violent incendie a aussi causé des dommages importants au Camp Bourg-Royal, dans l'arrondissement de Charlesbourg. Le bâtiment principal a été détruit par le feu.

« Du jamais vu »

Les pompiers de Québec ont reçu jusqu'à présent près de 500 appels pour des dégâts d'eau. « On a eu entre 17 h hier et 6 h ce matin au-dessus de 420 appels, ce qui est pour nous, de mémoire de pompiers, du jamais vu », a fait savoir Simon Bolduc, porte-parole des pompiers de Québec.

« C'est vraiment un flot majeur d'appels qui est rentré chez nous. Dans la plupart des cas, c'était pour des dégâts d'eau », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, des milliers d'abonnés d'Hydro-Québec ont été privés de courant dans la région de la Capitale-Nationale depuis vendredi.

Samedi matin, à 6 h, plus de 4000 clients étaient toujours sans électricité. De nombreuses équipes d'Hydro-Québec sont sur le terrain afin de rétablir le courant.

PLUS:rc