NOUVELLES

Le roi Quick

01/06/2013 07:58 EDT | Actualisé 01/08/2013 05:12 EDT

Pour devenir la première équipe depuis les Red Wings de 1997 et 1998 à remporter deux titres consécutifs, les Kings n'ont qu'à franchir deux pas. Le premier a pour nom les Blackhawks de Chicago.

Un texte de Renaud St-Laurent

Nous avons beaucoup parlé au cours des derniers jours du carré d'as relevé, de la présence en demi-finales des quatre dernières équipes titrées. Du lot, les Hawks et les Penguins semblent être les favoris, mais personne n'ose écarter les Kings du scénario.

La raison est simple, les champions en titre ont devant leur filet le gardien le plus dominant des présentes séries éliminatoires. Jonathan Quick est une fois de plus un candidat sérieux au trophée Conn-Smythe, remis au joueur le plus utile à son équipe dans les séries.

Le gardien de 27 ans a déjà remporté cet honneur l'an dernier avec des statistiques similaires.

Il avait conclu les séries 2012 avec une moyenne de buts alloués de 1,41. Après 13 matchs cette année, il est à 1,50. Son taux d'efficacité est presque identique à l'an dernier (,948 en 2013 et ,946 en 2012).

Dans un article très pertinent visant à faire valoir sa candidature au Conny-Smythe, le réseau ESPN cite une statistique importante : l'efficacité d'un gardien sur des tirs dangereux.

Un tir est considéré comme dangereux lorsqu'un joueur le décoche près du gardien entre les deux cercles de mise au jeu.

Dans cette colonne des statistiques, Quick domine les gardiens des quatre dernières équipes en lice avec un taux d'efficacité de ,930.

Quick en aura plein les bras en finale de l'Ouest. Les Hawks ont une myriade de joueurs talentueux et beaucoup de profondeur.

En plus d'avoir à l'œil Patrick Kane, Patrick Sharp, Jonathan Toews, Marian Hossa et Viktor Stalberg, il devra se méfier des robustes Andrew Shaw et Bryan Bickell. Ces derniers ont habité le demi-cercle de Jimmy Howard au deuxième tour.

De l'autre côté de la patinoire, le gardien montréalais Corey Crawford aura un défi tout aussi immense devant lui. Si cette série est aussi rythmée que la précédente avec les Red Wings, il devra être alerte en tout temps.

Au risque de transformer cette affirmation en cliché, nous la répéterons sans gêne : le sort de cette série repose sur les épaules des gardiens.

5- Kings de Los Angeles (27-16-5) c. 1- Blackhawks de Chicago (36-7-5)

Joueurs à surveiller
Kings Blackhawks
Mike Richards
2-8-10 en 13 matchs
Patrick Sharp
7-4-11 en 12 matchs
Jeff Carter
5-3-8 en 13 matchs
Marian Hossa
5-6-11 en 12 matchs
Anze Kopitar
2-5-7 en 13 matchs
Patrick Kane
2-7-9 en 12 matchs
Slava Voynov
4-3-7 en 13 matchs
Duncan Keith
1-8-9 en 12 matchs
Drew Doughty
2-3-5 en 13 matchs
-1
32 mises en échec
24 tirs bloqués
Brent Seabrook
1-1-2 en 12 matchs
-5
35 mises en échec
14 tirs bloqués
Jonathan Quick
8-5
3 jeux blancs
1,50
,948
Corey Crawford
8-4
1 jeu blanc
1,70
,938

Matchs entre les deux équipes cette saison
19 janvier : CHI 5-2
17 février : CHI 3-2
25 mars : LAK 5-4

Duels précédents
1974 (1/4 de finale) : CHI 4-1

PLUS:rc