NOUVELLES

Un portrait de l'industrie des jeux vidéo au pays

31/05/2013 08:41 EDT | Actualisé 31/07/2013 05:12 EDT

Un texte de Andrée-Anne St-Arnaud

L'industrie canadienne du jeu vidéo aurait des retombées économiques de 2,3 milliards de dollars, selon une étude dévoilée par l'Association canadienne du logiciel de divertissement, en marge du Congrès international sur le jeu qui se termine vendredi à Ottawa.

Cette étude, menée par la firme Nordicity, témoigne de l'importance des 329 studios de jeux vidéo pour la nouvelle économie numérique canadienne.

« Il y a 16 500 femmes et hommes qui travaillent à plein temps dans le secteur canadien du jeu vidéo, soit 5 % de plus qu'en 2011 », a souligné Jayson Hilchie, président-directeur général de l'Association canadienne du logiciel de divertissement (ALD). Il précise qu'en ajoutant les emplois indirects, l'industrie fournit de l'emploi à 27 000 personnes dans les domaines des arts, de la technologie, de la gestion et de l'administration. Ces emplois, occupés par des Canadiens âgés en moyenne d'à peine 30 ans, sont bien rémunérés, avec des salaires moyens de plus de 72 000 $.

Les studios canadiens de développement de jeux sont de plus en plus tournés vers les plateformes mobiles. Plus de 84 % d'entre eux travaillent sur des projets pour les téléphones intelligents et les tablettes électroniques, tandis qu'à peine 48 % allouent une partie de leurs ressources aux jeux pour console. Les studios canadiens développent aussi des jeux pour ordinateur (66 %), ainsi que pour le web (46 %) et les réseaux sociaux (29 %).

Ce sont toutefois les jeux pour console qui mobilisent les plus grandes ressources, et qui ont les importantes retombées. En moyenne, les studios consacrent un budget moyen de 8,7 millions de dollars au développement d'un jeu pour console. Une équipe de 65 personnes sera mobilisée en moyenne pendant 583 jours.

En comparaison, la production d'un jeu pour plateforme mobile nécessite un budget d'à peine 300 000 $, et le travail sera effectué par 7 personnes en 156 jours en moyenne.

« Nombreux sont ceux qui s'étonnent encore de voir que le Canada est le plus grand producteur de jeux vidéo par habitant, avec des titres couronnés de succès, développés pour pratiquement toutes les plates-formes et appréciés partout dans le monde », s'est réjoui Jayson Hilchie.

PLUS:rc