NOUVELLES

La restauration au ralenti ce printemps

31/05/2013 02:05 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT

Le printemps est difficile pour de nombreux restaurateurs de Québec qui rapportent une baisse de leur clientèle, notamment en raison du mauvais temps.

La région a reçu près de 200 millimètres de pluie durant le mois de mai, soit presque deux fois plus que la moyenne.

Or, les établissements qui ont une terrasse sont particulièrement touchés. Le froid et la pluie font aussi fuir une partie des touristes, par exemple ceux qui décident de faire une escapade à Québec à la dernière minute.

Selon les restaurateurs, la baisse de revenus peut atteindre de 5 % à 10 %.

Besoin de main-d'oeuvre

Les restaurateurs sont par ailleurs toujours aux prises avec une pénurie de main-d'oeuvre qui perdure depuis des années.

Les jeunes sont difficiles à recruter, souligne Denis Paul-Hus, directeur général de la Corporation des restaurateurs de Québec.

« Ce n'est pas facile de travailler dans un restaurant. Je pourrais dire peut-être que les jeunes qui sortent de l'école, ils veulent avoir peut-être plus de qualité de vie que de travailler les samedis, les dimanches, alors c'est un peu un handicap », dit-il.

De plus en plus de restaurateurs de Québec se tournent vers les travailleurs étrangers pour faire face à la pénurie de main-d'oeuvre. Ils vont notamment recruter des cuisiniers en France.

PLUS:rc