NOUVELLES

Mesures réclamées contre les gites illégaux

30/05/2013 10:43 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT

L'Association des hôteliers du Québec (AHQ) demande au gouvernement du Québec d'agir rapidement afin de contrer l'hébergement illégal.

À l'aube de la saison touristique estivale, elle soutient que ce fléau ne fait que progresser.

Elle affirme que la concurrence qu'engendre la location de chambres, d'appartements ou de chalets qui ne respectent pas les règles met en péril la pérennité des établissements conformes.

Le président du Conseil d'administration de l'AHQ, Alain Girard, déplore que le gouvernement ferme les yeux sur le travail au noir et l'évasion fiscale au détriment d'entrepreneurs honnêtes et en règle.

L'association affirme que depuis quatre ans, la marge bénéficiaire des établissements hôteliers a diminué de 40 %, alors que les salaires ont augmenté de 7 %.

Cette semaine, le ministre du Tourisme, Pascal Bérubé, a toutefois affirmé que le gouvernement voulait poursuivre les personnes qui louent illégalement des chambres et des appartements à des touristes et qui pratiquent ainsi une concurrence déloyale aux hôtels.

L'AHQ demande que les exploitants illégaux soient rapidement traduits en justice et identifiés et qu'une campagne informe le grand public de l'existence, des pertes et risques associés à l'utilisation de ce type d'hébergement.

La Presse Canadienne

PLUS:rc