NOUVELLES

La Syrie dit avoir reçu des missiles russes

30/05/2013 06:20 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT
AP

Le président syrien Bachar Al-Assad a reconnu implicitement avoir reçu des missiles S-300 de la Russie. Ces missiles sont des armes ultra-modernes qui peuvent détruire des avions ou des missiles guidés.

L'information émane d'Al Manar, la chaîne du Hezbollah qui doit diffuser dans la soirée l'intégralité d'un entretien avec le chef contesté.

Interrogé sur la livraison de ces missiles promis par Moscou, M. Al-Assad a répondu: « Tous les accords passés avec la Russie seront honorés et une partie l'a déjà été dernièrement ».

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov avait justifié mardi la livraison prévue des missiles S-300 à Damas en estimant qu'ils visaient à dissuader toute velléité d'intervention extérieure dans le conflit.

Le Wall Street Journal avait rapporté début mai que l'accord de vente des missiles remontait à 2010 et la Syrie a payé à la Russie 900 millions de dollars pour quatre batteries de missiles S-300, comprenant six rampes de lancement et 144 missiles d'une portée de 200 km.

L'installation d'un tel système de défense antiaérienne compliquerait tout projet des États-Unis ou leurs alliés de mener des frappes aériennes contre le régime de Damas, d'établir une zone d'exclusion aérienne au dessus de la Syrie ou d'intervention pour sécuriser et démanteler d'éventuels stocks d'armes chimique.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les armes artisanales des rebelles en Syrie