NOUVELLES

La Ligue nationale financerait la vente

30/05/2013 11:09 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT

Le groupe Renaissance Sports & Entertainment (RSE) pourrait recevoir un sérieux coup de main de la Ligue nationale dans sa quête de l'achat des Coyotes de Phoenix.

Le magazine Forbes, citant une source anonyme, a dévoilé jeudi de quelques détails de la structure financière de l'offre des hommes d'affaires George Gosbee, Anthony LeBlanc et Daryl Jones.

Le prix de vente de l'équipe est actuellement fixé à 170 millions de dollars.

Le groupe RSE débourserait 45 M$ et obtiendrait un prêt de 120 M$ du Fortress Investment Group.

La révélation la plus surprenante de Forbes est que la Ligue nationale offrirait un prêt de 85 millions de dollars au groupe RSE.

La LNH serait également « très flexible » sur les conditions de remboursement de l'aide financière.

Toujours selon cette source anonyme, les nouveaux propriétaires disposeraient d'une période de cinq ans au cours de laquelle ils n'auraient pas à repayer leur dette envers la Ligue nationale.

Les 80 millions excédentaires serviraient à assurer la survie financière de l'équipe au cours des prochaines saisons.

Le groupe RSE doit encore s'entendre avec la ville de Glendale sur les termes de la gestion de l'amphithéâtre des Coyotes, le Jobing.com Arena.

Une rencontre a eu lieu mardi entre le commissaire de la Ligue nationale, Gary Bettman, son bras droit, Bill Daly, des représentants du groupe RSE, désireux d'acheter les Coyotes, de même que des membres du conseil municipal de la ville située en banlieue de Phoenix.

PLUS:rc