BIEN-ÊTRE

Textos au coucher, stress plus élevé ?

29/05/2013 04:15 EDT | Actualisé 29/07/2013 05:12 EDT

Surfer sur le web ou envoyer des textos au cours des deux heures précédant le coucher serait source de stress, selon une étude américaine menée auprès de 500 personnes par le chercheur Israel Arevalo, diplômé en psychologie de l'Université du Texas-Pan American.

Ceux qui s'adonnent à ces activités avant de se mettre au lit affichent un taux de stress plus élevé que ceux qui s'en abstiennent, rapporte LiveScience.

Mais cela n'est pas vrai pour toutes les formes de technologie : l'envoi d'e-mails ou l'utilisation de la télévision ne provoquerait pas le même phénomène. La lecture et l'exercice ne favoriseraient pas non plus le stress.

Le chercheur Israel Arevalo a recruté 500 sujets âgés de 18 à 73 ans, qui ont répondu à une enquête en ligne, comme le rapporte LiveScience.

L'étude a été présentée ce week-end, à l'occasion de la conférence annuelle de l'organisme Association for Psychological Science.

Une autre étude publiée dans la revue Nature la semaine dernière a montré que l'exposition nocturne aux rayons à LED des tablettes, ordinateurs, télévisions et smartphones pouvait perturber les rythmes naturels et augmenter risques d'insomnie et problèmes de santé.

jw/kc/ji/ls