NOUVELLES

Élections C.-B. : les sondages en ligne peu fiables, selon un sondeur

29/05/2013 08:24 EDT | Actualisé 29/07/2013 05:12 EDT

Un institut de marketing en Ontario a dévoilé mercredi le résultat d'une expérience qui sème le doute sur la fiabilité des sondages en ligne pour prédire le choix des électeurs.

Les données sortent dans la foulée des élections britanno-colombiennes, remportées par la parti Libéral alors que toutes les maisons de sondage donnaient le NPD gagnant.

Selon Campaign Research, une de ses enquêtes, auprès de Britanno-Colombiens appelés au hasard et menée en mars 2013, concluait que le Nouveau Parti démocratique (NPD) devançait le Parti libéral de cinq points.

Les autres maisons de sondage, dont les sondages étaient faits à partir de « forums » en ligne de personnes ayant accepté d'y participer et choisies pour leur représentativité de la population générale, donnaient des avances beaucoup plus grandes au NPD.

Surpris que ses résultats ne coïncident pas avec ceux des autres instituts, le directeur de Campaign Research, Greg Dunlop, a décidé de trouver une réponse en tentant une expérience.

Il a ainsi lancé des sondages distincts en utilisant deux méthodes différentes entre les 10 et 12 mai, soit deux jours avant les élections.

Le premier était un sondage en ligne et les deux autres des questions préenregistrées posées au téléphone à 30 000 abonnés résidentiels.

Campaign Research s'est aperçu que les données obtenues en ligne prédisaient une victoire du NPD avec 5,4 points d'avance, alors que les prévisions téléphoniques donnaient une faible avance de 2,4 points au NPD.

Enfin, un troisième sondage téléphonique produit la veille des élections, soit le 13 mai, donnait une avance de 3,6 points aux libéraux.

Changer de méthode

M. Dunlop questionne la validité des forums en ligne pour prévoir les intentions des électeurs et estime que l'industrie doit modifier sa méthodologie.

Les sondages effectués sur Internet ne sont pas des échantillons probabilistes, en raison du choix de la population à partir duquel ils sont tirés, explique l'entreprise ontarienne.

Elle rappelle que c'est pour cette raison que L'Association de la recherche et de l'intelligence marketing demande à ses membres de ne pas avancer de marges d'erreurs pour les sondages faits à partir de forums en ligne. 

Son directeur soutient que la remontée du Parti libéral s'est amorcée après le débat télévisé et que les citoyens ont fait leur choix au cours de la fin de semaine avant les élections du 14 mai.

Le Parti libéral a remporté 50 des 85 circonscriptions ce jour-là, alors que le Nouveau Parti démocratique était largement donné favori.

PLUS:rc