NOUVELLES

Gouvernance : Louise Harel demande à Québec d'intervenir

29/05/2013 02:43 EDT | Actualisé 28/07/2013 05:12 EDT

Le parti Vision Montréal de Louise Harel demande aux chefs de partis à l'Assemblée nationale de modifier la charte de la Ville pour empêcher qu'une minorité d'élus municipaux bloque certains projets.

Mardi soir, la majorité des élus au Conseil municipal ont voté en faveur du regroupement de services d'embauche de la Ville en Centre des carrières, mais le regroupement n'aura pas lieu car les deux tiers des voix étaient requis. Louise Harel affirme que c'est à Québec de régler ce problème qui empêche, selon elle, Montréal d'évoluer normalement.

Mme Harel précise que « Québec ne peut pas prétendre que le problème peut se régler à Montréal. C'est Québec qui a adopté ces dispositions de la charte, il n'y a que Québec qui peut corriger ça ».

Elle demande donc aux chefs des différents partis politiques d'intervenir. « La ville de Montréal s'enfonce dans une sorte de désorganisation, on ne peut pas garder les bras ballants », dit-elle.

Les élus de plusieurs anciennes villes de banlieue ont voté mardi contre le regroupement de services, tout comme deux conseillers de Projet Montréal, Alex Norris et Peter McQueen.

PLUS:rc