BIEN-ÊTRE

Le «cronut»: ce surprenant mariage du croissant et du donut (PHOTOS)

29/05/2013 11:17 EDT | Actualisé 29/07/2013 05:12 EDT
Facebook: Dominique Ansel

Mariage pour tous, même pour les viennoiseries. Depuis maintenant un mois, une étrange création hybride fait trembler les boulangeries de New York: le cronut. Imaginée par le chef patissier français et expatrié américain, Dominique Ansel, cette étrange alliance du croissant et du donut ne cesse d'agrandir son cercle d'amateurs. Au point que plusieurs pages dédiées aux "cronutophiles" ont rapidement fleuri sur le web, comme cronut.org, un site qui invite les fans de la viennoiserie à poster leurs plus belles créations.

Vu de la France, pays du croissant, ce phénomène spécifiquement américain a de quoi surprendre. On imagine déjà les puristes de la première heure crier à l'hérésie gastronomique ou à la faute de goût. Faire frire des croissants? Allons donc. Y rajouter de la crème ou du chocolat? N'y pensons même pas.

(suite de l'article sous le diaporama)

Le "cronut", viennoiserie mi-croissant mi-donut

Pourtant, aux États-Unis, l'affaire est sérieuse. La marque "Cronut" a déjà été déposée par Dominique Ansel, alors que la viennoiserie hybride n'a même pas un an d'existence. Et la boulangerie du chef français attire toujours plus de monde, avec parfois plusieurs heures d'attente. Tous les jours, c'est rupture de stock avant la fin de journée.

Quel est le secret de cette recette qui fait tant chavirer nos voisins de New york? Dans une vidéo (en anglais), Dominique Ansel lève le voile sur la fabrication de son cronut. Amateurs du croissant traditionnel, s'abstenir.

Si au contraire, vous êtes plutôt donut - le traditionnel beigne - au petit déjeuner, voici un diaporama des plus belles créations faites-maisons, compilées par nos confrères du HuffPost US:

Des donuts faits-maison (vraiment) appétissants