NOUVELLES

Raikkonen sort les gants... de boxe

28/05/2013 04:48 EDT | Actualisé 27/07/2013 05:12 EDT

Kimi Raikkonen fait le bonheur des fabricants de t-shirts. Il a haussé le ton au sujet du pilote McLaren Sergio Perez, avec lequel il a eu maille à partir à Monaco.  

Il est question d'une nouvelle série de t-shirts. Après le très populaire « Leave me alone, i know what i'm doing », le prochain « Maybe better to hit him in the face and then he'll understand » le sera tout autant.

Le pilote finlandais a brutalement fermé la porte à Perez à la chicane, après la sortie du tunnel, qui tentait de le dépasser. Mais le pilote mexicain s'y est pris un peu tard, et a frappé le rail. Raikkonen en a été quitte pour une crevaison, qui l'a fait reculer au classement en dehors des points. Il a pu finalement terminer en 10e place. Il ne s'est pas gêné pour le ramener à la réalité. 

« Peut-être qu'on devrait lui donner un coup de poing à la figure, et alors, il comprendrait », a dit Raikkonen à la presse spécialisée.

Perez s'est défendu, en plaidant que le Finlandais ne lui avait pas donné assez de place pour accomplir sa manoeuvre. 

« Kimi m'a envoyé dans la barrière à l'entrée du virage », a dit Perez, qui a dû abandonner la course, trahi par ses freins. 

« C'est très dommage, car j'avais réussi à dépasser Jenson (Button) et Fernando (Alonso) à cet endroit, et Jenson m'a dépassé là. Il faut laisser un peu de place. »

C'est en effet dans le livre des règlements, mais on a bien vu qu'entre la théorie et la pratique, surtout à Monaco, il y a un monde.  

Fernando Alonso, victime du pilotage viril du pilote mexicain, a même dû laisser passer Perez à la demande de la FIA, après avoir court-circuité la chicane (et il est resté devant Perez) à la sortie du tunnel, pour éviter un contact avec la McLaren. Il avait lui aussi des mots durs à son endroit.  

« Il a eu de la chance cette année concernant deux ou trois incidents, a dit Alonso. À Bahreïn, il a falli heurter Jenson, et j'ai dû sortir de la trajectoire pour éviter un contact. Même chose à Monaco. J'ai dû court-circuité la chicane pour l'éviter. Kimi n'a pas eu cette chance, car il n'évite pas les contacts. Et c'est Perez qui a abandonné. Il semble que ce soit seulement chez McLaren qu'on est content de lui, nous, nous nous concentrons sur notre travail. »  

Jenson Button n'a pas voulu être trop dur avec son coqéuipier. 

« Plusieurs pilotes ont réussi de belles manoeuvres, Sergio en fait partie. Il a fait de beaux dépassements... sauf le dernier. Le rythme de la course a été anormalement lent, et les pilotes étaient les uns derrière les autres. Il m'a dépassé correctement, il le méritait. Quand il a tenté de dépasser Fernando, Fernando a dû court-circuiter la chicane, et a dû rendre la position. »

PLUS:rc