NOUVELLES

Neptune Technologies renaît de ses cendres

28/05/2013 02:15 EDT | Actualisé 27/07/2013 05:12 EDT

Un texte de Geneviève Proulx

Les travaux de reconstruction de l'usine Neptune Technologies Bioressources de Sherbrooke ont commencé lundi. 

La direction de l'usine, qui avait explosé en novembre et avait fait trois morts et 18 blessés, attendait le paiement de l'assureur avant de lancer les travaux. À ce jour, 6,7 millions de dollars ont été remboursés. 

En avril, l'entreprise avait annoncé qu'elle ne reconstruirait pas la partie incendiée. L'explosion avait épargné l'agrandissement de 40 000 pieds carrés de l'entreprise. Ces travaux nécessitent tout de même un léger agrandissement de 500 pieds carrés.

Au départ, le projet était évalué à 21 millions de dollars. L'augmentation des coûts des équipements et des modifications apportées au plan initial expliquent l'augmentation des coûts du projet à 30 millions de dollars. Les travaux s'échelonneront jusqu'en février 2014. Les nouvelles installations permettront de produire près de 150 000 kilogrammes d'huile de krill par an. 

La Ville de Sherbrooke avait dû revoir le zonage dans le secteur puisque les risques liés aux opérations de la compagnie ont été revus à la hausse. « L'entreprise a déposé une demande de permis pour faire des réparations à la suite des incidents de cet automne, qui est sous le point d'être émis. L'entreprise a révisé ses standards quant aux composantes et équipements à l'intérieur, une révision à la hausse au niveau du risque. Au dépôt des documents pour la prochaine étape de permis, on a constaté qu'on devait donc changer la classe de règlement industriel de la Ville de Sherbrooke », avait expliqué la directrice de la Division urbanisme à la Ville de Sherbrooke, Danielle Gilbert.

PLUS:rc