NOUVELLES

Commotions : des capteurs dans des casques de football

28/05/2013 08:18 EDT | Actualisé 28/07/2013 05:12 EDT

Afin de diminuer le risque de commotion cérébrale chez ses joueurs, l'Association de football mineur de Saskatoon a inséré des capteurs de force d'impact dans 80 casques.

Les capteurs serviront à mesurer la force à laquelle les joueurs sont plaqués et à déterminer ceux qui devraient rester sur la touche. Si un joueur est cogné durement, le personnel d'entraînement sera alerté.

Ces mesures sont aussi utiles lors des entraînements, ajoute le commissaire de l'Association, Biran Guebert. « Si un capteur émet beaucoup de signaux durant un exercice, ça sert d'outil pour apprendre à nos entraîneurs que cet exercice n'est peut-être pas le meilleur pour accomplir ce qu'on veut », dit -il.

Éventuellement, M. Guebert désire remettre les données amassées à des scientifiques, qu'il cherche toujours, mais qu'il croit bientôt trouver. Il soutient que peu d'études se sont attardées aux joueurs de football mineur.

PLUS:rc