PARIS - Eugenie Bouchard de Westmount, 77e, a réussi ses débuts en tableau principal d'un Grand chelem, battant la Bulgare Tsvetana Pironkova 6-1 et 7-6 (2) à Roland-Garros.

Bouchard a signé trois as et quatre bris contre la 59e joueuse au monde. Elle a aussi remporté 14 points sur 18 au filet.

Bouchard a laissé filer une avance de 4-2 au deuxième set mais elle a controlé le bris d'impasse, y prenant les devants 4-1. Elle a concrétisé son gain en une heure et quart.

«Je pense que j’ai perdu un peu ma concentration (en deuxième manche), mais elle a élevé son niveau de jeu. Elle a commencé à servir beaucoup mieux, a dit Bouchard. Je suis quand même restée assez calme. Je savais que je jouais bien, et je savais que je pouvais fermer la porte.»

La Québécoise de 19 ans a atteint les demi-finales sur terre battue à Strasbourg la semaine dernière, s'inclinant alors devant la Française Alizé Cornet.

Sa prochaine rivale sera Maria Sharapova, qui a battu la Taïwanaise Su-Wei Hsieh 6-2 et 6-1.

Bouchard s'est mesurée à Sharapova en mars à Key Biscayne, où la Russe l'a vaincue 6-2 et 6-0.

Jesse Levine d'Ottawa a perdu 6-3, 6-2, 6-0 devant le Japonais Kei Nishikori, 15e au monde. Il a commis cinq doubles fautes et a subi huit bris.

Levine, 90e, a vu une lueur d'espoir en obtenant un bris qui lui donnait l'avance 3-1, au premier set, mais le Japonais a vite repris le contrôle.

«Nous nous connaissons assez bien, a dit Levine. Kei était peut-être nerveux au début, il n'était pas lui-même sur le terrain. Quand il est parti sur une lancée, je savais que j'étais dans le trouble. Il a un niveau de jeu plus élevé que le mien, et je ne suis pas habitué à un tel rythme.»