NOUVELLES

Meurtre d'un soldat à Londres : le MI5 aurait tenté de recruter un des suspects

25/05/2013 10:11 EDT | Actualisé 25/07/2013 05:12 EDT

Les services de renseignements intérieurs britanniques (MI5) auraient tenté de recruter comme informateur Michael Adebolajo, un des deux hommes qui a revendiqué le meurtre d'un soldat en pleine rue mercredi à Londres.

Abu Nusaybah, un ami du suspect, a fait cette déclaration lors d'une entrevue télévisée vendredi à la BBC. Il a été arrêté par des policiers du service antiterroriste dès sa sortie des studios.

Selon lui, le MI5 a approché Michael Adebolajo après un séjour d'études au Kenya il y a six mois. Le service n'a cessé de l'appeler pour savoir s'il connaissait certaines personnes et souhaitait devenir informateur. Le suspect a décliné la proposition.

C'est au cours de ce séjour au Kenya que s'est radicalisé le présumé meurtrier, a indiqué son ami. Il y aurait été agressé physiquement et sexuellement par les forces de sécurité lors d'une détention.

Michael Adebolajo et son complice auraient tué le soldat Lee Rigby à coups de machette et de couteau avant d'être blessés par les tirs des policiers. Les deux suspects ont été arrêtés à la suite de cette agression qui semble être un acte terroriste. Ils sont toujours hospitalisés sous surveillance policière, mais leur vie n'est pas en danger.

Nouvelle arrestation liée au terrorisme

La BBC a fait savoir que M. Nusaybah a été arrêté immédiatement après avoir enregistré l'entrevue.

La police londonienne a confirmé avoir arrêté vendredi soir un homme de 31 ans, soupçonné de préparer ou de vouloir commettre des actes terroristes. L'homme a été placé en détention dans un commissariat du sud Londres, mais son interpellation n'est pas directement reliée au meurtre de Lee Rigby, a soutenu la police.

Des perquisitions ont également été menées dans deux maisons de l'est de la capitale, a précisé Scotland Yard dans un communiqué.

PLUS:rc