NOUVELLES

Deux attentats-suicides au Daguestan en une semaine

25/05/2013 11:11 EDT | Actualisé 25/07/2013 05:12 EDT

Un attentat-suicide perpétré par une femme kamikaze a blessé 18 personnes au Daguestan, samedi. Il s'agit du deuxième attentat perpétré dans cette république instable du Caucase du Nord depuis le début de la semaine.

« Une kamikaze s'est fait exploser non loin du bâtiment du ministère daguestanais de l'Intérieur à Makhatchkala », la capitale du Daguestan, a déclaré à l'Agence France-Presse la porte-parole du ministère, Fatina Oubaïdatova.

La femme a déclenché un engin explosif après s'être approchée des policiers de la route, a précisé pour sa part le Comité d'enquête russe, chargé des investigations criminelles dans le pays.

Les secours ont porté assistance à 18 blessés et en ont transporté 15 à l'hôpital. Cinq personnes sont grièvement blessées, dont deux policiers. La kamikaze a quant à elle été tuée dans l'explosion.

La télévision publique russe a diffusé une photo d'une jeune femme portant un foulard, en suggérant qu'elle pourrait être derrière cet attentat.

Des attaques fréquentes

La république voisine de la Tchétchénie est la cible périodique d'attaques revendiquées par la rébellion islamiste. Lundi, 4 personnes ont été tuées et plus de 40 autres ont été blessées lors d'un double attentat à la voiture piégée à Makhatchkala.

Le Caucase du Nord est la région la plus touchée par ces violences et les attaques y sont quasi quotidiennes.

PLUS:rc