NOUVELLES

Di Luca rechute

24/05/2013 08:02 EDT | Actualisé 24/07/2013 05:12 EDT

Le cycliste italien Danilo Di Luca (Vini Fantini-Selle Italia) a échoué à un test antidopage auquel il a été soumis à son domicile le 29 avril dernier, cinq jours avant le départ du Tour d'Italie.

Di Luca, 37 ans, a été déclaré positif à l'EPO.

Puisque c'est sa troisième infraction aux règles antidopage, il risque d'être banni de son sport. L'analyse d'un échantillon de réserve sera déterminante pour son avenir en cyclisme.

La nouvelle a été annoncée vendredi par les organisateurs du Giro. Di Luca est présentement 26e au classement de la course, 33 min 33 s derrière le meneur, son compatriote Vincenzo Nibali.

Le directeur sportif de son équipe, Luca Scinto, a aussi confirmé la nouvelle.

« C'est vrai, a-t-il déclaré. Il est fou, c'est un crétin. Il a besoin de traitements. Il n'y a rien de plus à dire. Nous lui avons donné une deuxième chance, les commanditaires lui ont fait confiance et c'est comme ça qu'il nous remercie. C'est incompréhensible qu'un coureur puisse penser qu'il va s'en tirer avec ça. »

« Je n'ai jamais voulu de lui, mais les commanditaires l'ont choisi. Ils doivent maintenant en porter la responsabilité », a ajouté Scinto.

En 2007, après avoir gagné le Giro, Di Luca a été suspendu pendant trois mois pour avoir consulté un médecin qui avait été banni par les autorités cyclistes. En 2009, il a échoué à un test antidopage, mais sa suspension de deux ans a été réduite de neuf mois parce qu'il a collaboré avec les autorités.

PLUS:rc