Huffpost Canada Quebec qc

Coup d'envoi du congrès de Convergence nationale (VIDÉO/PHOTOS)

Publication: Mis à jour:

C'est vendredi que s'est ouvert le premier congrès de Convergence nationale, organisé par le Nouveau mouvement pour le Québec (NMQ). D'ici dimanche, les participants réunis à Montréal comptent établir un plan d'action et rassembler les forces indépendantistes en vue des prochaines élections.

Il est proposé de transformer le Conseil de la souveraineté en une «organisation parapluie d’action politique et citoyenne», puis de changer son nom pour le Congrès national québécois. En vue des prochaines élections provinciales, l’organisation aurait pour mandat de suggérer aux trois partis politiques – le Parti québécois, Québec solidaire et Option nationale – une entente électorale qui permettrait une majorité indépendantiste à l’Assemblée nationale.

« L’objectif ici est de remobiliser les acteurs de la société civile afin de remettre l’indépendance du Québec au cœur de leurs revendications politiques. Il s’agit là d’un repositionnement essentiel à la mise en commun de toutes nos forces » - Jocelyn Desjardins, président et coporte-parole du NMQ.

La patrie avant les partis?

Malgré l'arrivée d'un gouvernement péquiste en septembre dernier, le NMQ considère que sa situation minoritaire constitue une défaite. « Nous sommes heureux que des souverainistes soient au pouvoir, soutient Lauréanne Daneau, coporte-parole du NMQ. Mais malgré la crise sociale du printemps 2012, le PQ n'a que quatre députés de différence avec les libéraux. »

Si le Rassemblement pour l’indépendance nationale s’est rallié au Parti québécois en 1968, le même scénario ne risque pas de se produire avec QS et ON, qui se sont opposés à toute alliance « Le Parti québécois n’est plus le seul à mener le projet d'indépendance. Avec les dernières élections, on a vu une véritable reconnaissance de Québec solidaire et Option nationale. Ils ne partiront pas », explique Lauréanne Daneau. Selon le NMQ, 26 circonscriptions supplémentaires auraient pu être remportées par des indépendantistes s’il y avait convergence des votes.

Alors que le Parti québécois (PQ) est à la traine dans les sondages et que le Parti libéral (PLQ) gagne en popularité, les organisateurs de Convergence nationale espèrent « mettre la partisanerie de côté » l'espace d'une fin de semaine et raviver le mouvement indépendantiste au Québec. Le NMQ espère d'ailleurs la tenue d'un deuxième congrès possiblement en 2014.

Pour suivre le déroulement de Convergence nationale sur Twitter, suivez @NMQofficiel et utilisez le mot-clic #convergence.

Close
Congrès de Convergence nationale
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Voici quelques panélistes et conférenciers qui prendront la parole lors du congrès:

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Convergence nationale: têtes d'affiche
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Convergence Nationale | Facebook

Le congrès de la convergence nationale : un rendez-vous ...

Congrès de la Convergence nationale : Un menu ambitieux ...

La Convergence nationale voit le jour | Un Nouveau mouvement ...

Congrès de la Convergence nationale : Un menu ambitieux