NOUVELLES

Attaque à Londres: la police craint que d'autres incidents ne se produisent

24/05/2013 07:01 EDT | Actualisé 24/07/2013 05:12 EDT
ITV/BietLe

LONDRES - Les autorités britanniques se préparaient vendredi à des affrontements avec des groupes d'extrême droite et à de possibles attaques terroristes à la suite du meurtre brutal d'un jeune soldat survenu mercredi à Londres.

La police londonienne a annoncé que plus de 1000 agents seraient déployés à des endroits stratégiques avec des unités d'intervention armée. Seule une fraction des policiers britanniques disposent d'une arme.

Des vidéos filmées par des témoins avec leur téléphone mobile mercredi montrent l'un des deux agresseurs du militaire se plaindre du comportement du gouvernement et de l'armée du Royaume-Uni à l'étranger, tenant dans ses mains ensanglantées deux couteaux de boucher. Derrière lui, le corps de la victime gît sur le pavé.

Les deux assaillants, âgés de 22 et 28 ans, ont été blessés par les policiers et arrêtés sur les lieux du crime. Jeudi, deux autres suspects, un homme et une femme âgés de 29 ans, ont également été placés en détention.

Selon les experts en matière de terrorisme, l'objectif des deux agresseurs en agissant aussi publiquement était d'inciter d'autres personnes à les imiter. Ils ont d'ailleurs remarqué une hausse du clavardage sur les sites islamistes exhortant les gens à commettre ce genre d'attaque.

Une source au sein des autorités a confirmé ce renseignement, mais assuré qu'aucun complot crédible n'avait été découvert pour le moment.

Les deux assaillants ont déjà fait l'objet d'enquêtes de la part des services de renseignement britanniques. Dans une vidéo, on peut voir l'un d'entre eux en compagnie d'Anjem Choudary, un ancien leader de l'organisation islamiste Al-Muhajiroun, durant une manifestation en 2007.

De leur côté, les groupes d'extrême droite ont affirmé qu'ils organiseraient des rassemblements au cours des prochaines semaines. Le soir du meurtre, plusieurs dizaines de leurs membres se sont réunis pour manifester.

INOLTRE SU HUFFPOST

(GRAPHIC WARNING) Woolwich attack: Lee Rigby Murder