POLITIQUE

L'UPAC frappe de nouveau à Montréal

23/05/2013 11:55 EDT | Actualisé 23/07/2013 05:12 EDT
PC

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) a mené une nouvelle perquisition à Montréal, jeudi. L'UPAC n'a toutefois procédé à aucune nouvelle arrestation.

Cette nouvelle perquisition survient au lendemain de trois autres effectuées notamment dans les locaux de l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, ancien fief du maire de Montréal, Michael Applebaum.

L'UPAC refuse de confirmer le lieu de la perquisition puisqu'elle fait toujours l'objet d'une enquête, explique la porte-parole Anne-Frédérick Laurence. Elle explique toutefois que les policiers peuvent effectuer plusieurs perquisitions au même endroit parce que les enquêtes sont en constante évolution.

L'UPAC avait également mené une série de perquisitions sur le territoire de Montréal en février dernier. L'Hôtel de ville, sept bureaux d'arrondissement et les locaux d'Union Montréal, ancien parti du maire Michael Applebaum et de l'ex-maire Gérald Tremblay, avaient été visités par les policiers de l'UPAC.

Sept autres lieux ont été perquisitionnés, dont les bureaux des arrondissements d'Anjou, de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, de Lachine, de Saint-Laurent, de Saint-Léonard et de Verdun.

Quelque 125 policiers ont participé à l'opération menée par le Service des enquêtes sur la corruption de l'UPAC, aussi appelé escouade Marteau.

Les frappes de l'UPAC

Créée par le gouvernement de Jean Charest en 2011 pour faire le grand ménage dans le milieu de la construction, l'Unité permanente anticorruption a procédé à des dizaines d'arrestations l'an dernier. Voici quelques-unes de ses actions en 2012 :

  • Arrestations du maire de Saint-Rémi (14 décembre)
  • Perquisition à l'hôtel de ville de Laval (13 décembre)
  • Arrestation de l'ex-PDG de SNC-Lavalin (29 novembre)
  • Perquisition dans les bureaux du PRO des Lavalois (20 novembre)
  • Perquisitions dans les bureaux de firmes de génie-conseil (8 novembre)
  • Perquisitions dans les bureaux de firmes d'ingénieurs (6 novembre)
  • Arrestation de Tony Accurso et perquisitions à Mascouche (16 octobre)
  • Perquisitions dans des entreprises en construction à Laval (12 octobre)
  • Perquisitions à l'hôtel de ville de Laval et chez l'ex-maire Vaillancourt (5 octobre)
  • Démantèlement d'un réseau de collusion à Saint-Jean-sur-Richelieuu (21 juin)
  • Arrestation de Paolo Catania et Frank Zampino (17 mai)
  • Perquisition de l'UPAC au siège social du groupe Catania (25 avril)
  • Perquisitions à Saint-Constant (29 février)

INOLTRE SU HUFFPOST

10 scandales de l'administration Tremblay-Zampino