DIVERTISSEMENT

Georges Moustaki est décédé

23/05/2013 05:43 EDT | Actualisé 22/07/2013 05:12 EDT
AFP

Le chanteur et compositeur Georges Moustaki, auteur de chansons devenues des classiques comme Milord et Le Métèque, est décédé jeudi 23 mai au matin à l'âge de 79 ans, a-t-on appris auprès de son entourage.

Il était né "Giuseppe Mustacchi", de parents grecs, à Alexandrie en Égypte le 3 mai 1934. Marc Legras le décrivait comme un "instrumentiste, auteur-compositeur-interprète et poète". Il a écrit plus de 300 chansons qui ont été chantées par les plus grands: Edith Piaf, Serge Reggiani, Barbara, Dalida, Yves Montand ou Henri Salvador.

Relisez ses contributions:

» "Qu'on ne se méprenne pas, rien ne me lie à Depardieu..."

» "J'espère que la Grèce va foutre le bordel!"

» "Comment je suis venu... au journalisme"

Yves Duteil lui a rendu hommage sur BFM TV:

"Pour moi, c'est plus qu'une référence, c'est quelqu'un totalement hors norme qui échappe à toute définition et qui a écrit les plus belles chansons de notre patrimoine. Il a été le voyageur de la méditerranée qui a apporté des couleurs de partout."

Installé à Paris en 1951, il y fait une rencontre déterminante, celle de Georges Brassens qui l'intronise dans les nuits de Saint-Germain-des-Prés. C'est en son hommage qu'il a adopté le prénom Georges.

Georges Moustaki se révèle comme interprète en 1969 avec Le Métèque. Il compose pour le cinéma, aime également écrire, dessiner et peindre. Il parcourt la France et la planète - notamment en moto - pour rencontrer ses amis, en découvrir de nouveaux et chanter partout sa révolution permanente.

Le Métèque:

Moustaki était atteint d’une maladie des bronches qui s’est révélée incurable. En 2011, il avait confié dans une interview à La Croix qu'il souffrait de problèmes respiratoires et que sa maladie, "irréversible", le rendait "définitivement incapable de chanter". Il confiait:

"Une chanson n’est pas une réflexion, c’est un état d’inspiration. Elle naît dans une urgence. Aujourd’hui, l’esprit est occupé ailleurs, mais cet état existe toujours."

Parmi ses classiques on retiendra Sarah, Ma liberté, Ma solitude, Votre fille a vingt ans, mais aussi La Dame Brune ou encore Joseph et La Marche de Sacco et Vanzetti.

Moustaki et le goût de la nature:

Georges Moustaki a écrit plusieurs billets pour le HuffPost que vous pouvez relire à cette adresse.

Découvrez le parcours de Georges Moustaki en images dans le vidéorama ci-dessous:

La carrière de Georges Moustaki

INOLTRE SU HUFFPOST

Ils sont décédés en 2013