NOUVELLES

Le compositeur français Henri Dutilleux s'éteint

23/05/2013 04:36 EDT | Actualisé 22/07/2013 05:12 EDT

Henri Dutilleux, l'un des compositeurs importants de notre époque, s'est éteint jeudi, à Paris. Il était âgé de 97 ans.

Fils d'imprimeur, petit-fils de musicien et arrière-petit-fils de peintre, Henri Dutilleux est né à Angers, le 22 janvier 1916. Bercé par la musique dès son plus jeune âge, il a reçu sa formation aux conservatoires de Douai, puis de Paris.

Sa carrière de compositeur s'amorce en 1938, quand il reçoit le célèbre Prix de Rome. Il a par ailleurs assumé les fonctions de responsable de la production musicale à la radio française pendant de nombreuses années. Il a aussi longtemps été professeur de composition à l'École normale de musique de Paris, puis au Conservatoire national supérieur de musique de Paris.

Puissance, équilibre, raffinement, élégance et poésie sont des termes qui décrivent bien sa musique. Il a surtout écrit pour des orchestres, dont il sait faire vibrer les couleurs. Les musiciens aiment interpréter ses œuvres, servies par des partitions visuellement très soignées. Henri Dutilleux a écrit pour certains des plus grands interprètes : Charles Munch, George Szell, Isaac Stern, Mstislav Rostropovitch, Seiji Ozawa, Anne-Sophie Mutter et Dawn Upshaw.

Il a été lié à tout ce que le 20e siècle français a compté de compositeurs : Poulenc, Messiaen et Boulez, par exemple, tout en restant à l'écart des polémiques esthétiques qui l'ont marqué. Il est venu plusieurs fois au Canada et il est toujours resté en contact avec la musique de plusieurs de nos compositeurs, dont le Montréalais André Prévost.

Henri Dutilleux a reçu en 2005 le prix Ernst-von-Siemens, considéré comme le « Nobel de la musique ».

D'après un texte de Françoise Davoine

PLUS:rc