BIEN-ÊTRE

HD1 va diffuser sa première production en juin

23/05/2013 07:28 EDT | Actualisé 23/07/2013 05:12 EDT

La chaîne de la TNT gratuite HD1 (groupe TF1), lancée en décembre et entièrement consacrée à l'univers de la fiction, a présenté jeudi sa première production propre, un format court d'humour intitulé "Ma meuf", qui sera diffusé à partir du 10 juin.

"Ma meuf", série de 60 épisodes de 3 minutes, programmée du lundi au vendredi à 20H35, raconte l'histoire de Joseph, apprenti réalisateur, qui filme Margaux, sa copine, depuis leur première rencontre, sans jamais apparaître lui-même à l'écran.

A travers des scènes quotidiennes de ce couple de trentenaires et leurs amis, la série se veut "originale, tendre et décalée dans le ton et dans la forme", selon Céline Nallet, directrice générale de HD1, qui souligne "l'enjeu identitaire" de ce programme pour la chaîne.

"Le format court permettait d'aller plus vite, du point du vue du développement et de la production, mais nous permettait aussi de tester plus de choses: des nouveaux talents ou des modes de narration", a-t-elle expliqué à l'AFP.

Cette série, réalisée par Edouard Pluvieux et destinée à un public plutôt adulte, sera accompagnée d'un dispositif transmédia avec des comptes sur Twitter et Facebook, ainsi qu'une web-série de 15 x 1 minute, baptisée "Les Meufs", pour "étoffer l'univers de ce couple détonnant".

"Sur ces formats-là, on est sur des financements de l'ordre de 2.500 euros la minute", a précisé Céline Nallet.

"Les nouvelles chaînes de la TNT sont obligées de réfléchir en amont sur les concepts que l'on développe pour les faire entrer dans une certaine économie. Cela nous permet de faire d'autres types de créations, où il faut être malin sur les décors ou le nombre de personnages", a-elle déclaré à propos du manque de financement de la création des chaînes de la TNT, parfois dénoncé.

Outre "Ma meuf", un second format court d'humour de 70 x 3 minutes, appelé "Tu veux ou tu veux pas", est actuellement en tournage, selon la dirigeante de HD1.

"D'autres formats courts sont à l'étude et pourraient être lancés en production d'ici à la fin de l'année, tandis qu'un gros chantier de réflexion est actuellement en cours au sein de la chaîne autour du développement d'un feuilleton quotidien prévu à l'horizon 2015", a conclu Céline Nallet.

HD1 a réalisé 0,5% de part d'audience (PDA) en mars et 0,6% au mois d'avril.


tup/pjl/er