DIVERTISSEMENT

L'Espace Danse Québec s'empare des murs de l'édifice Wilder

23/05/2013 09:59 EDT
Courtoisie

Trop souvent considéré comme l’enfant pauvre des arts au Québec, le milieu de la danse vient de faire un grand pas en avant. Grâce à l’investissement de 63,1 millions $ du gouvernement québécois, l’Espace Danse Québec naîtra dans les murs de l’édifice Wilder, qui sera rénové et agrandi.

En regroupant Les Grands Ballets canadiens de Montréal, l’École de danse contemporaine de Montréal, Tangente, et l’Agora de la danse sous un même toit, l’Espace Danse Québec sera tour à tour un lieu de création, de production, de formation et de diffusion. Les bureaux montréalais du ministère de la Culture et des Communications (MCC), du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la Régie du cinéma seront également aménagés dans l’immeuble situé dans le Quartier des spectacles. Près de 300 personnes du milieu culturel y travailleront quotidiennement.

L’Espace Danse Québec couvrira tous les besoins des organismes en danse: studios de répétition et de création, studio de production de 240 sièges, studio-laboratoire, foyer de réception, atelier de costumes, bureaux, café, restaurant, bar, entrepôt, ainsi que des espaces pour le bien-être des danseurs (vestiaires, douches, salle de repos, salle d’entraînement et de physiothérapie).

«La richesse de la danse québécoise repose en partie sur le talent et le dynamisme des femmes et des hommes travaillant sans relâche, par amour de l’art, au sein d’organismes comme ceux qui logeront dans l’Espace Danse Québec. Ces nouveaux locaux permettront à ces créateurs et à ces formateurs d’exception de poursuivre leur mission et d’accroître leur développement artistique ainsi que leur rayonnement, tant au Québec qu’à l’étranger», a déclaré la première ministre Pauline Marois, en faisant l’annonce aux côtés du ministre Maka Kotto.

Les 63,1 M$ en investissements sont répartis entre le Ministère de la Culture et des Communications (43 M$) et la Société immobilière du Québec, propriétaire de l’édifice Wilder (20,1 M$). La contribution des organismes s’élève à 24,7 M$. Rappelons que les sommes investies par le MCC et la SIQ s’inscrivent dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023. Ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 2 G$ pour le volet culturel.