NOUVELLES

L’Unité permanente anticorruption a procédé à trois perquisitions à Montréal

22/05/2013 08:47 EDT | Actualisé 22/07/2013 05:12 EDT
PC

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) a effectué trois perquisitions mercredi, notamment aux locaux de l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, ancien fief de Montréal, Michael Applebaum.

Le maire n'a cependant pas été convoqué et l'UPAC n'a pas fourni davantage d'informations sur cette perquisition, sinon que les opérations ont été menées par le Bureau de la lutte à la corruption et à la malversation.

Les bureaux d'Union Montréal, parti de l'ex-maire Gérald Tremblay, auraient également reçu la visite des enquêteurs.

Les policiers n'ont procédé à aucune arrestation et l'enquête se poursuit. 

Les frappes de l'UPAC

Créée par le gouvernement de Jean Charest en 2011 pour faire le grand ménage dans le milieu de la construction, l'Unité permanente anticorruption a procédé à des dizaines d'arrestations l'an dernier. Voici quelques-unes de ses actions en 2012 :

L'une des frappes les plus spectaculaires de l'UPAC remonte au 19 février dernier, lorsqu'une série de perquisitions avait été menée sur le territoire de Montréal, dont une à l'hôtel de ville et une autre dans les locaux d'Union Montréal, ancien parti du maire Michael Applebaum et de l'ex-maire Gérald Tremblay.