NOUVELLES

Un nouveau candidat

22/05/2013 02:52 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT

Richard Carrion se lance dans la course à la présidence du Comité international olympique (CIO).

Le banquier portoricain, président de la commission des finances du CIO, a annoncé sa candidature mercredi.

Il devient ainsi le quatrième aspirant à la succession de Jacques Rogge qui quittera ses fonctions le 12 septembre.

L'Allemand Thomas Bach et le Singapourien Ng Ser Miang, tous deux vice-présidents du CIO, ont déjà confirmé leurs intentions. Le Taïwanais Ching-kuo Wu, président de l'Association internationale de boxe amateur (AIBA), doit officialiser sa candidature jeudi.

Contrairement aux trois autres candidats, tous athlètes de haut niveau dans leur jeune vie, Carrion est un homme d'affaires, PDG de la société de portefeuille Popular Inc.

Âgé de 60 ans, il occupe la présidence de la commission des finances depuis 2002. C'est lui qui négocie les lucratifs contrats pour les droits télévisuels des Jeux.

« Il y a un grand enjeu dans ces élections. Notre place dans le monde n'est pas garantie. Nous devons avoir un meneur qui sache non seulement comment accueillir les changements à venir, mais aussi les rendre fonctionnels au sein du CIO et du mouvement olympique, explique Richard Carrion dans un communiqué.

« Nous devons embrasser une réalité toujours changeante, continuer à innover et évoluer ou risquer de devenir moins pertinents face à la génération actuelle et aux futures générations. »

Serguei Bubka, détenteur du record du monde de saut à la perche et président du Comité olympique ukrainien, le Suisse Denis Oswald, président de la Fédération internationale d'aviron (FISA), et la Marocaine Nawal El Moutawakel, elle aussi vice-présidente du CIO, figurent aussi parmi les autres prétendants potentiels.

Le prochain président sera élu le 10 septembre 2013 lors de la 125e session du CIO à Buenos Aires.

PLUS:rc